Recherche

24 juillet 2022

L'essentiel de l'alimentation : 25 raisons pour lesquelles il faut déshydrater les aliments

La déshydratation est une excellente méthode de conservation des aliments pour les préparateurs qui veulent gagner du temps sur la préparation des aliments ou ceux qui veulent optimiser l'espace limité de leur garde-manger ou de leur réserve.

Si vous hésitez encore à vous procurer un déshydrateur, voici 25 raisons de commencer à déshydrater des aliments pour votre réserve.

Tout le monde peut apprendre à déshydrater des aliments.

Contrairement à la mise en conserve à domicile, vous n'avez pas besoin d'équipement sophistiqué pour déshydrater des aliments. Si vous avez un budget limité, vous pouvez vous procurer un déshydrateur de base pour préparer vos aliments.

Consultez des recettes et des guides en ligne pour apprendre à déshydrater différents aliments comme les fruits et les légumes.

En déshydratant des aliments pour vos enfants, vous pouvez préparer des collations saines sans sucre ajouté ni produits chimiques comme les additifs et les conservateurs. Comme vous savez ce que vous mettez dans les aliments, vous pouvez être sûr que vos enfants ne mangent que des choses bonnes pour eux.

Les fruits et légumes déshydratés ont des saveurs intenses

De nombreux fruits et légumes déshydratés ont une saveur plus intense que les produits frais.

La déshydratation des aliments permet de préparer facilement différents repas.

Apprendre à déshydrater des aliments vous permet de préparer divers ingrédients comme des pommes, des chips de légumes et même de la sauce pour pâtes. Avec les bons outils, vous pouvez également déshydrater du bœuf haché ou des fruits et légumes en conserve.

La déshydratation des aliments permet d'obtenir des en-cas uniques et sains.

Si vos enfants sont assez grands, vous pouvez leur apprendre à déshydrater leurs propres en-cas, ce qui peut rendre l'heure du goûter excitante pour eux. Laissez-les choisir leurs ingrédients préférés comme la compote de pommes, la pomme-cannelle, la pomme-pêche ou la pomme-fraise.

Avec une boîte de compote de pommes n°10, vous pouvez faire beaucoup de cuir de fruits pour un goûter savoureux que les enfants et les adultes apprécieront.

Vous pouvez déshydrater tout ce qui est de saison

Tirez le meilleur parti des fruits et légumes de saison en achetant en gros et en déshydratant les produits pour vos réserves ou pour votre usage quotidien.

Recherchez les bonnes affaires et les soldes sur les marchés de producteurs, les coopératives alimentaires, les stands de fruits et les fermes d'autoconsommation. La transformation des fruits et légumes de saison peut vous permettre d'économiser davantage d'argent que l'achat d'aliments déshydratés du commerce.

Vous pouvez manger des produits hors saison toute l'année.

Achetez des produits locaux et de saison et déshydratez des aliments en vrac afin de pouvoir consommer des produits hors saison toute l'année.

Vous pouvez déshydrater un large éventail d'aliments et d'ingrédients.

Vous pouvez déshydrater presque n'importe quoi pour préparer divers plats, comme des ingrédients frais, en conserve ou surgelés.

De nombreux aliments ont bon goût lorsqu'ils sont déshydratés

Les aliments déshydratés ne sont pas fades et ennuyeux. Au contraire, de nombreux aliments sont délicieux à manger sous leur forme déshydratée.

Les aliments déshydratés, comme les chips de pomme ou de banane, peuvent être consommés sans être réhydratés, il n'est donc pas nécessaire d'ajouter de l'eau.

Les aliments déshydratés conservent leur valeur nutritionnelle

Vous pouvez vous assurer que votre famille reçoit les vitamines et les nutriments dont elle a besoin car les aliments déshydratés ne perdent pas leur valeur nutritionnelle et conservent les nutriments hydrosolubles.

En revanche, les produits frais peuvent perdre jusqu'à 50 % de certains nutriments après seulement quelques jours de réfrigération.

La déshydratation permet de conserver les herbes plus longtemps

Vous pouvez économiser de l'argent sur les produits d'épicerie en déshydratant les herbes à la maison.

La déshydratation des aliments facilite le stockage des ingrédients

Si vous avez plusieurs fruits et légumes déshydratés dans votre réserve, vous n'avez pas à vous inquiéter de manquer d'ingrédients lorsque vous cuisinez.

La déshydratation des aliments permet d'optimiser l'espace

Si l'espace est un problème, les aliments déshydratés peuvent être une aubaine. Vous pouvez transformer 10 kg de tomates fraîches en deux grands bocaux en verre de tomates déshydratées.

Vous pouvez profiter des soldes et des offres en gros

Profitez des soldes et des offres en gros à l'épicerie. Avec un déshydrateur, vous pouvez acheter en gros sans craindre de gaspiller la nourriture ou l'argent que vous avez dépensé.

Utilisez les aliments déshydratés pour préparer vos repas

Les aliments déshydratés peuvent être utilisés pour préparer des repas complets déshydratés dans des bocaux Mason ou sous vide pour faciliter la préparation des repas. La prochaine fois que vous serez trop occupé pour préparer le dîner, servez des repas en bocaux Mason.

Déshydratez des repas ou des collations pour les voyages en plein air

Si vous aimez faire du sac à dos, du camping ou de la randonnée, vous pouvez remplacer ou compléter les repas et les en-cas lyophilisés par des aliments déshydratés.

Les aliments déshydratés peuvent être conservés à température ambiante

Bien que les aliments déshydratés puissent être conservés à température ambiante, vous devez tout de même protéger vos réserves contre les ennemis du stockage des aliments, comme l'humidité et les parasites.

Les aliments déshydratés sont légers, compacts et portables

Utilisez votre déshydrateur pour transformer une livre de pommes en deux onces de tranches de pommes déshydratées.

Vous pouvez faire participer les enfants à la préparation des aliments. Apprenez aux enfants de nouvelles compétences en leur montrant comment déshydrater leurs propres collations. Coupez les ingrédients en tranches à l'avance ou supervisez et laissez vos enfants essayer de déshydrater des aliments à la maison.

La déshydratation des aliments permet de réduire les déchets alimentaires

Si vous avez des récoltes excédentaires dans votre jardin, déshydratez-les pour éviter le gaspillage alimentaire.

La déshydratation des aliments ajoute une couche supplémentaire à vos réserves

La déshydratation des aliments ajoute une autre couche de stockage de nourriture à vos préparatifs. Avant le SHTF, vous pouvez ajouter plus de fournitures à votre stock en déshydratant des aliments de base comme les fruits et les légumes.

Vous pouvez déshydrater des aliments même sans électricité

La déshydratation ne nécessite pas d'électricité.

Même si vous n'avez pas de déshydrateur, vous pouvez sécher les aliments en utilisant d'autres moyens comme :

  • La méthode de la bâche noire
  • La déshydratation par le feu
  • Déshydratation en plein air
  • Déshydratation par poêle à bois
  • Déshydrateur solaire

Vous pouvez également fabriquer des herbes séchées en suspendant des herbes en grappes à l'envers chez vous.

Il est plus facile de faire manger des légumes aux enfants sous forme déshydratée

Les jeunes enfants refusent souvent de manger des légumes, mais le fait de leur servir des aliments déshydratés peut les faire changer d'avis. Une autre option consiste à en introduire en douce dans leur alimentation en utilisant des légumes verts séchés et en poudre.

Vous pouvez utiliser un déshydrateur sur différents articles non alimentaires

Vous pouvez également utiliser un déshydrateur pour sécher différents articles non alimentaires :

  • Fabriquer des friandises pour les animaux de compagnie souffrant d'allergies ou de sensibilités alimentaires.
  • Conservez des fleurs et des herbes pour divers projets d'artisanat.
  • Utilisez un déshydrateur comme un four de bricolage.
  • Fabriquez des pots-pourris de bricolage.
  • Transformez les écorces d'orange en allume-feu de bricolage.

Procurez-vous un déshydrateur pour conserver l'excédent de récolte de votre jardin et l'ajouter à votre réserve avant le désastre.

Article traduit sur FSN

22 juillet 2022

Les scientifiques mettent en garde et prédisent que la planète risque de ne plus avoir de surface fertile dans les prochaines décennies

L'apocalypse alimentaire approche : que ferons-nous lorsque nous manquerons inévitablement de terre fertile ? Ce mois-ci, j'ai écrit un certain nombre d'articles qui montrent que l'heure tourne pour l'Humanité. Nous détruisons systématiquement la planète sur laquelle nous vivons, et nous assistons déjà à des extinctions massives de plancton, d'insectes et d'oiseaux. Notre alimentation, l'eau et l'air sont pollués et plein de poisons. Et cela empire d'année en année. Mais une chose dont je n'ai pas parlé récemment est la perte de notre terre fertile. 95 % des produits alimentaires que nous mangeons provient du sol, et si nous n'avons pas de sol, nous n'avons pas de quoi manger. Il s'agit d'une crise qui se développe depuis des décennies, et nous approchons maintenant rapidement d'un point de crise majeur autrement dit : presque ou voire ECHEC ET MAT !

La superficie des terres utilisées pour l'agriculture dans le monde entier n'a cessé d'augmenter depuis des décennies, et les techniques agricoles intensives qui ont été employées ont entraîné une perte stupéfiante de terre fertile...

    Mais sous les pieds des agriculteurs de l'Iowa, une crise est en train de se produire. La profondeur moyenne de la couche fertile dans l'Iowa est passée d'environ 35-45 cm au début du XXe siècle à 15-20 cm à la fin de celui-ci. Le labourage incessant et les perturbations causées par les véhicules agricoles ont permis au vent et à l'eau d'emporter cette ressource inestimable.

    On observe le même phénomène dans les exploitations agricoles du monde entier. Les sols se dégradent gravement sous l'effet conjugué des pratiques agricoles intensives et des processus naturels. À mesure que la couche de terre arable et fertile s'amincit, il devient de plus en plus difficile de faire pousser des cultures vivrières et alimentaires. Si l'on ne modifie pas les pratiques agricoles et que l'on ne trouve pas d'urgence des moyens de préserver les sols, l'approvisionnement alimentaire mondial commence à sembler précaire.

Selon le Time Magazine, "les sols se perdent à un rythme 10 à 40 fois supérieur à celui auquel ils peuvent se reconstituer naturellement", et les perspectives d'avenir sont extrêmement sombres. Il est urgent de sauver nos sols pour alimenter tout le monde

Malheureusement, cela est également vrai ici, aux États-Unis. Lorsque les premiers Américains ont commencé à s'installer dans le Midwest, ils ont été accueillis par une couche très épaisse de terre fertile extrêmement foncée.

Mais aujourd'hui, cette couche de terre fertile disparaît rapidement, et ce qui reste est un sol qui est "souvent beaucoup plus clair"...

    Le sol de couleur la plus sombre est connu sous le nom de terre végétale. Les pédologues appellent cette couche "l'horizon A". C'est le "sol noir, organique et riche qui est vraiment bon pour la culture", explique Evan Thaler, étudiant en doctorat à l'université du Massachusetts, à Amherst.

    Il est rempli de micro-organismes vivants et de racines de plantes en décomposition, également appelés carbone organique. Lorsque les colons sont arrivés dans le Midwest, il était présent partout, créé par des siècles d'accumulation d'herbe de prairie. Cependant, les labours ont libéré une grande partie du carbone piégé, et la couche
fertile a également été perdue par l'érosion éolienne et hydrique. Le sol qui reste est souvent de couleur beaucoup plus claire.
Je me souviens de la terre noire et épaisse dans laquelle je pouvais enfoncer mes mains quand j'étais enfant.

J'aimerais bien en faire à nouveau l'expérience, mais le sol du Midwest est bien différent aujourd'hui.

En fait, on estime que le Midwest a déjà perdu 57,6 milliards de tonnes métriques de terre fertile...
    Depuis que les agriculteurs ont commencé à labourer la terre dans le Midwest il y a 160 ans, 57,6 milliards de tonnes métriques de terre fertile se sont érodées, selon une étude publiée récemment dans Earth's Future.  Cette perte s'est produite en dépit des efforts de conservation mis en œuvre dans les années 1930 après le Dust Bowl, et le taux d'érosion est estimé au double de ce que le ministère américain de l'agriculture (USDA) considère comme durable. La production agricole future pourrait être sévèrement limitée si cela continue, rapporte Rachel Crowell pour Science News.
"La production agricole future pourrait être sévèrement limitée" est une façon agréable de dire que tout le monde va mourir de faim si rien ne change.

Et cela pourrait arriver bien plus tôt que ce que beaucoup de gens pensent.

Selon l'ONU, la totalité de notre terre fertile pourrait disparaître "d'icPubliési 60 ans"...
    Il faut 1 000 ans pour produire 3 cm de terre fertile et, si les taux actuels de dégradation se poursuivent, toute la terre fertile du monde pourrait disparaître d'ici 60 ans, a déclaré vendredi un haut fonctionnaire des Nations unies.

    Environ un tiers des sols de la planète ont déjà été dégradés, a déclaré Maria-Helena Semedo, de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), lors d'un forum marquant la Journée mondiale des sols.
Maria-Helena Semedo a en fait fait cette déclaration en 2014.

Cela signifie donc qu'il ne nous reste pas réellement 60 ans.

Si cette projection est exacte, il ne nous reste que 52 ans avant que toute la terre fertile ait disparu.

Et un expert a récemment déclaré à CNBC qu'il y a en fait certains endroits dans le monde qui "ont déjà perdu toute leur terre végétale"....
    "Il y a des endroits qui ont déjà perdu toute leur couche fertile", a déclaré à CNBC Jo Handelsman, auteur de "A World Without Soil" et professeur à l'université du Wisconsin-Madison.

    Selon la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification, l'impact de la dégradation des sols pourrait totaliser 23 000 milliards de dollars de pertes de denrées alimentaires, de services écosystémiques et de revenus dans le monde d'ici à 2050.
2050 n'est que dans 28 ans.

Bien sûr, d'horribles famines mondiales arriveront inévitablement bien avant que nous n'en arrivions là.

En fait, nous accélérons la disparition de nos sols par notre propre comportement.

Aujourd'hui, les terres agricoles de toute la planète sont saturées par des trillions et des trillions de microplastiques.

La quantité de plastique que nous produisons continue d'augmenter à un rythme exponentiel, ce qui signifie que la quantité de microplastiques tombant sur nos exploitations agricoles continuera d'augmenter à un rythme exponentiel.

Comme le niveau de plastique dans le sol continue d'augmenter, il va devenir de plus en plus difficile de faire pousser quoi que ce soit.

Je sais que les informations contenues dans cet article sont difficiles à assimiler, mais il est essentiel que vous compreniez ce qui nous attend.

Nous ne sommes pas seulement confrontés à un effondrement économique.

La vérité est que ce à quoi nous sommes confrontés est l'effondrement majeur.

Quand je dis que l'horloge tourne pour l'Humanité, je n'exagère pas du tout.

À moins que quelque chose de vraiment spectaculaire ne se produise, nous nous dirigeons vers un avenir qui sera bien plus horrible que ce que la plupart des gens osent imaginer.

Article traduit sur TEC