Recherche

30 juin 2018

Intoxications alimentaires, plats cuisinés avariés : sommes-nous bien protégés ?

Saletés, mouches, bactéries, aliments pourris ou toxiques à vous donner la chiasse... 

Dans ce document, vous découvrirez que l'hygiène des restaurants et des commerces de bouche dépassent parfois l'entendement. 

Nous avons suivi les agents des Directions Départementales de la Protection des Populations pendant plusieurs semaines et filmé les cuisines. Résultat : les plats préparés ou les aliments vendus dans les commerces de proximité ne sont pas toujours sans danger. 

Sur les marchés, chez les traiteurs, les petits commerçants de quartier et aussi les supérettes... certains n'hésitent pas à jouer à la roulette russe avec notre santé en bafouant les règles élémentaires d'hygiène. Comment sommes-nous protégés des fraudes alimentaires ? Qui sont les tricheurs qui mettent en danger notre santé ? Et à l'inverse, est-il toujours simple pour les commerçants de suivre les règles à la lettre ?

VIDEO 1 - VIDEO 2

29 juin 2018

Tromperie, produits périmés, bactéries: la police des assiettes sur tous les fronts

En pratiquant des contrôles surprises, des professionnels de l'hygiène et de la Répression des fraudes inspectent des restaurants, marchés, commerces alimentaires et des usines de production. Tout manquement peut avoir des conséquences dramatiques.

Enquête auprès des policiers de l’assiette. Plus de 6000 agents très spéciaux chargés de contrôler les restaurants, les marchés mais aussi les commerces alimentaires et usines de production. Leur méthode : le contrôle surprise. Ils en effectuent plus de 50 000 chaque année. Conditions d’hygiène, produits périmés, tromperie sur la marchandise, arnaques... presque rien ne leur échappe ! Pendant 1 an, nous avons suivi le travail de ces professionnels de l’hygiène et de la répression des fraudes. Tout d’abord dans les stations balnéaires du Sud de la France, où certains restaurateurs utilisent des méthodes parfois surprenantes pour maximiser leurs profits pendant l’été, quitte à berner les touristes. Vous découvrirez aussi que la traque aux fraudeurs n’est pas toujours mission facile. Comme dans les quartiers sensibles de Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne, où certaines opérations d’envergure nécessitent le renfort de la police. Enfin, vous verrez que malgré la vigilance de ces « policiers de nos assiettes », certains professionnels de l’alimentaire passent parfois à travers les mailles du filet. Avec des conséquences parfois dramatiques. En France, les célèbres bactéries Escherichia Coli ou Salmonelle, sont responsables de 17 000 hospitalisations et 250 décès par an.


VIDEO 1 - VIDEO 2

28 juin 2018

La vie secrète des atolls de Polynésie

Dans le sillage d’un poisson-chirurgien, suivi de sa naissance à l’âge adulte, ce documentaire aux images époustouflantes nous emmène à la rencontre des espèces sous-marines les plus emblématiques du Pacifique.

Parmi les trente mille îles qui parsèment le Pacifique, comme autant de confettis posés sur l’infini aquatique, les atolls, récifs coralliens de forme annulaire, abritent sous leur surface des passes qui relient le lagon au grand large. C’est dans ces canyons, larges et profonds de quelques dizaines de mètres, que se concentre une grande part de la richesse sous-marine. Abri, garde-manger et lieu de prédation autant que de procréation, la passe, tel un organe vital, assure l’équilibre de l’atoll, orchestre les comportements et conditionne la survie des millions d’espèces qui la peuplent. Parmi eux, les poissons chirurgiens, que les Polynésiens appellent "manini", incarnent à merveille cette mécanique aussi rodée que fragile.

Petit poisson deviendra grand

Depuis l’œuf miniature expulsé vers le large jusqu’à son retour dans le lagon au stade juvénile, ce documentaire montre les différentes phases d’évolution d’un poisson-chirurgien et capte les rencontres qui ponctuent son extraordinaire périple : raies mantas, requins gris, requins-nourrices, mérous, baleines à bosse, dauphins, poissons-perroquets… Au travers d’images stupéfiantes, le film met en lumière les menaces, les comportements inédits et les défis qui se jouent dans ces passes, essentielles à la pérennité des atolls du plus grand océan de la planète.


25 juin 2018

Courses-poursuites, excès de vitesse et road-rages : les nouveaux chauffards parisiens qui se comportent comme des sauvages !

C’est un triste record ! Chaque année à Paris, la police comptabilise plus de 6000 accidents. Beaucoup de tôle froissée, mais aussi des drames de la route. Entre les voitures, les motos, les scooters, les vélos et les piétons… la guerre est déclarée. Premières victimes de cette bataille de la route dans la jungle parisienne : les piétons et surtout les deux-roues. Dans la capitale, le célèbre périphérique, l’autoroute la plus fréquentée de France, reste aujourd’hui le lieu de tous les excès et de toutes les incivilités. Conduite sous l’emprise d’alcool ou de stupéfiants, délits de fuite ou abandon de véhicule au beau milieu de la chaussée. Et cela, malgré les opérations coup de poing menées régulièrement par unités spéciales de la police parisienne contre les chauffards. Mais également, sur les grands axes de la banlieue parisienne, certains délinquants de la route, auteurs de très grands excès de vitesse, n’hésitent plus à défier la police dans des courses-poursuites à haut risque pour échapper à la sanction. Egalement dans la ligne de mire des policiers et gendarmes, le comportement dangereux de certains chauffeurs de poids-lourds : transport de produits dangereux, charges mal arrimées, ou arnaques pour tromper leur mouchard sur la vitesse et le temps de repos. Là encore la traque aux routiers donne bien du fil à retordre aux forces de l’ordre.

24 juin 2018

Argent public : le grand gaspillage !

Comment faire pour maîtriser les dépenses publiques ? Comment se fait-il que des investissements publics disproportionnés continuent à être votés ? Enquête sur ce grand gaspillage...

Disproportionnés ou inutiles, certains équipements publics coûtent très cher. Pourtant, ils continuent d'être mis en oeuvre. Alors que de plus en plus de personnalités appellent à réduire les dépenses, les équipes de l'émission ont mené l'enquête sur les abus, mais aussi sur les moyens utilisés par l'administration pour tenter de les contrôler.


https://rutube.ru/video/57ae93ebbd2afd667ec81baab84aec1c/
VIDEO 1 - VIDEO 2
  1. « Fonctionnaires : la chasse aux abus ». Alors que les élections présidentielle et législatives approchent, nombre de personnalités publiques appellent à réduire les dépenses de l'Etat. Avec des centaines de milliards d'euros de frais de personnel annuels, les fonctionnaires sont une cible de choix. Tour d'horizon des avantages et autres régimes spéciaux dont bénéficient bon nombre d'agents 
  2. « SNCF : quand le TER fait dérailler nos impôts !». Malgré de nombreux dysfonctionnements, les TER coûtent chaque année plus cher à la collectivité. Les journalistes cherchent à comprendre pourquoi 
  3. « Ecotaxe : un fiasco géant qui nous coûte encore très cher ». Dans un rapport, la Cour des comptes a dénoncé l'abandon de ce projet de taxation des poids lourds. Retour sur un échec retentissant.
https://rutube.ru/video/cd843d23a5b75455216a9b95fe5e1a4f/
VIDEO 1 - VIDEO 2

22 juin 2018

FLASH - Une histoire de dette... souriez, vous êtes filmé !

Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.

Arrive un riche touriste allemand. Il arrête sa belle grosse voiture devant l'hôtel de la ville et entre.


Il pose un billet de 200 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d'en choisir une pour la nuit.

Pour 200 euros, le propriétaire de l'établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle qui lui plaira.

Dès que le touriste a disparu dans l'escalier, l'hôtelier prend le billet de 200 euros, file chez le boucher voisin et règle la dette qu'il a envers celui-ci.

Le boucher se rend immédiatement chez l'éleveur de porcs à qui il doit 200 Euros et rembourse sa dette.

L'éleveur, à son tour, s'empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.

Le directeur de la coopérative se précipite au café régler son ardoise.

Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.

La fille, qui occupe à crédit les chambres de l'hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l'avait posé auparavant.

Le touriste Allemand redescend l'escalier, annonce qu'il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet et s'en va.

Personne n'a rien produit ! personne n'a rien gagné ! mais plus personne n'a de dette !!!

Voilà pourquoi, en ce moment, les banques n'ont aucun intérêt à vous prêter de l'argent.

Les banques s'enrichissent tant que vous êtes endettés...

Source : Médiapart (2014)

20 juin 2018

La France qui triche, qui fraude !

En France, on estime la fraude fiscale à quarante cinq milliards d'Euros, soit 15 % du budget de l'état. Le travail au noir et, par conséquent, les cotisations non versées à l'URSAFF, représentent un tiers du trou de la sécurité sociale. Quant aux assurances, 10 % des déclarations d'accident seraient maquillées.

Escrocs patentés, tricheurs à la petite semaine sont de plus en plus nombreux. Ils gagnent de l'argent en toute illégalité et bien souvent sur le compte de la collectivité. Nous payons chaque jour le prix de la triche. Le trou de la sécurité sociale ? L'augmentation de nos primes d'assurances ? Le prix des biens culturels, CD ou les DVD ? La faute à la fraude.

Les abus sont tels que les organismes publics ou privés renforcent tous leurs services de contrôles : inspecteurs et contrôleurs traquent les fraudeurs avant de les remettre dans les mains de la police et de la justice. Enquête sur ces affaires longtemps dissimulées à la connaissance du public.



Faux malades, faux chômeurs, fausses victimes... vrais escrocs !

En France, la fraude aux allocations chômage est évaluée par l'Unedic à 80 millions d'euros. Des individus achètent, pour un prix modique, un "kit Asedic", des documents fictifs qui leur permettent d'être indemnisés. Que risquent ces tricheurs? Les escroqueries à la Sécurité Sociale se développent également. Comment travaillent les contrôleurs des caisses d'allocations familiales? Pour lutter contre les arnaques aux assurances, les compagnies font appel à des détectives chargés de démasquer les fraudeurs.




La France du Faux et des Combines

Enquête sur les filières de fabrication de faux-papiers, devenus une véritable industrie en France, en réussissant même à ouvrir un compte bancaire à l'aide de faux-papiers, sur présentation de faux justificatifs. Ce document a également suivi une section spécialisée de la Brigade financière, créée récemment pour faire face à la multiplication de ce type d'escroqueries, durant le démantèlement d'un énorme réseau de faux comptes bancaires à Lyon. Elle reconstitue enfin l'une des plus grandes affaires d'escroquerie à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie des Alpes-Maritimes, à l'occasion du verdict rendu à Nice. Un tour de France des petites et grandes malversations, pouvant atteindre des centaines de milliers d'Euros, qui sont répercutées sur le portefeuille des clients des banques et sur celui des contribuables...


18 juin 2018

Les clés de l'Univers - Planètes infernales

Les planètes extra-solaires constituent un terrain riche en découvertes, sur les milliards d'astres potentiels de la galaxie, des millions pourraient convenir à la vie, et à certains égards, abriter des conditions similaires à celles de la Terre, même si aucune n'a encore été découverte.

16 juin 2018

Les clés de l'Univers - Les fournaises de la vie

Des scientifiques étudient le système solaire, cherchant des planètes susceptibles d'abriter la vie, tout comme les volcans sont à l'origine de la vie sur Terre.

14 juin 2018

Les clés de l'Univers - Mécanique et création

Les orbites sont responsables de collisions inter-galactiques ; comment ont-elles créé la vie sur Terre et détruit d'autres planètes ?


12 juin 2018

Les clés de l'Univers - La naissance de l'Univers

Une visite guidée de l'univers depuis le Big Bang, à travers les galaxies, les étoiles, les planètes et leurs satellites. Que s'est-il donc passé tout juste après le Big Bang ?

8 juin 2018

FLASH - Les premiers signes de la guerre civile en France

Après l'avertissement de janvier, la guerre civile en France est sur le point de commencer. Vous voilà prévenus !

On interroge des personnes au hasard (à la différence des médias "mainstream" où tout est filtré en fonction de ce qu’on veut faire passer) : « pensez-vous qu’on va aller vers une guerre civile ? » La réponse est majoritairement « OUI ». Mais en revanche, personne n’en perçoit les signes avant-coureurs.


Pourtant tous les signaux clignotent au rouge. Hier encore un membre des forces de l’ordre a été écrasé par un jeune d’une quinzaine d’années, sur une moto (volée ?). Les enseignants se font frapper par des élèves encore adolescents mais d’une violence extrême, les matons dans les prisons sont victimes d’agressions répétées. Quant à la police ou gendarmerie les violences sont de plus en plus le fait de groupes de provocateurs qui déterminent des « territoires ». Un pouvoir civil comme en Corse se fait menaçant avant même une réunion pour faire le point. Quant aux pompiers, pourtant des gens dévoués, ils sont des cibles pour la racaille.

Il n’y a qu’une attitude : c’est d’agir avec une fermeté exemplaire et ce n’est pas celle des radars de vitesse, des amendes pour stationnement, des points sur le permis qui touchent le citoyen ordinaire pour mieux masquer l’impuissance organisée contre les vrais fauteurs de troubles.

Aujourd’hui, curieusement, on assiste à ce que nous appelons « une impuissance organisée ». En clair, l’appareil de l’État (justice, police, enseignement, prisons) ne répond plus à sa mission. Les causes sont multiples : le désir de ne pas envenimer les choses avec une riposte adaptée, le laxisme traditionnel de la classe politique aux idées gauchisantes et bien entendu la justice instrumentalisée qui n’est plus adaptée à la vraie situation ou qui est sous influence de sa partie extrémiste. On en arrive à une justice de classe aux contours flous : qui est l’agresseur, qui est l’agressé ? On interprète l’acte de l’agresseur comme une défense contre une société injuste… Celui qui se fait cambrioler est injuste parce qu’il possède ce dont le cambrioleur a besoin… Celui qui se fait agresser a une attitude qui pousse l’agresseur à se défendre, voire à tuer autrement dit : SE FAIRE JUSTICE SOI-MEME !

On peut dire que l’attitude de la justice, de plus en plus déséquilibrée, favorise le développement de cette violence qui se banalise, mais la faute majeure repose sur le système politique qui fait les lois et sur les dirigeants qui ont une mission de défendre la société face à ses ennemis intérieurs et extérieurs. Or l’ennemi intérieur devient plus redoutable que l’ennemi extérieur parce qu’il se fond dans la population. L’ennemi intérieur puise sa tactique dans le communisme où le révolutionnaire est dans la population comme un poisson dans l’eau. Il se nourrit des failles de la justice et des innombrables complicités directes ou indirectes qui est le fait d’associations et d’individus télécommandés par un pouvoir occulte.

Mais rien ne serait à ce degré sans l’incroyable passivité des populations et cette incapacité à établir les responsabilités dans l’échelle de la dégradation. LE CITOYEN EST RESPONSABLE DE SON VOTE même lorsqu’il n’y participe pas puisqu’il accepte par avance d’être gouverné par ceux qui l’emporteront. Ceci aboutit à qualifier des dirigeants profondément médiocres issus d’une même classe dirigeante, celle qui a fait la preuve de son incapacité et surtout d’un alignement total sur ce pouvoir de l’ombre, le seul qui soit bien réel puisqu’il dispose de tous les moyens : financiers, médiatiques, et le soutien des institutions internationales qu’il a infiltrées.

Enfin, et c’est aussi un aspect de la « faute » globale, il y a aussi l’attitude de ceux qui seraient censés détenir l’autorité. Les enseignants n’ont pas su donner l’exemple, tout comme leur hiérarchie, d’abord en contestant de façon permanente, quels que soient ceux qui sont au pouvoir. Ils ont donné un mauvais exemple de contestation systématique allant au désordre. Se plaindre que leurs élèves les dépassent est la preuve de leur inconscience et de syndicats « pourris ». Quant à la police, du point de vue de ses composantes, bien trop souvent elle a laissé faire le pouvoir dans ses excès au lieu de refuser de devenir une milice politique capable de traquer ceux qui ne complotent pas contre ce pays. Force de répression, elle a mélangé les bons avec les mauvais, donnant ainsi une image faussée et négative d’elle-même. De ce fait elle s’est condamnée à subir les violences.

Si on prend l’affaire Théo, les policiers auraient dû soutenir leurs collègues alors que le président violait son devoir de réserve en accourant au chevet d’un individu qui n’en aurait pas été là s’il avait fait autre chose que résister. L’enquête a été court-circuitée dès le début pour devenir simplement à charge contre les policiers. Là, la police aurait dû réagir en demeurant passive. Au contraire ! Ce qui en découle est simple : puisqu’elle ne bénéficie pas d’une protection suffisante, elle se retrouve exposée aux coups et n’obtient pas cet élan de solidarité nécessaire qui serait aussi un rempart contre un pouvoir en plein aveuglement.

Tout simplement, ce qui se passe aujourd’hui est la conjonction de tous les moyens de destruction parce qu’un pouvoir occulte en a décidé ainsi et l’immigration par vagues de plus en plus importantes profite de la faille juridique que constitue le devoir d’accueil des réfugiés par ce qu’on le devient très vite en provoquant d’autres guerres civiles qui vont servir d’excuse réelle ou fausse : les tortionnaires vont fuir à leur tour et prétendre être des réfugiés au même titre que les victimes. On fait revenir, soi-disant au cas par cas, des djihadistes pour leur éviter une sanction sur leur lieu de capture. C’est donc le renversement que nous avions montré plus haut, où l’assassin est victimisé par une justice politisée.

On vient de voir au travers de deux élections que le taux de participation s’affaiblit encore et c’est le signe que l’opinion se rend de plus en plus compte qu’elle est manipulée, mais c’est bien tard.

En mai dernier, ce peuple s’est coupé les ailes et en supportera les conséquences à un terme qui est de moins en moins lointain.

Ceci veut dire que lorsque l’ordre ne peut plus être assuré, que la Justice est une arme aux mains de ceux qui vont détruire ce pays, le temps du « débat démocratique » n’est plus adapté.

Les réactions sont modestes. Trop modestes pour servir de déclencheur à un mouvement populaire de salut national et nous ne le répéterons jamais assez : pour animer un tel mouvement il faut des chefs qui n’hésiteront pas à se découvrir et entraîner une force significative à se mettre en mouvement. Dans peu de temps les choses vont s’imposer puisqu’on voit désormais le camp subversif sortir des armes et s’en servir. À ce moment, et en référence aux derniers troubles de Calais, le camp subversif est armé. Il s’impose sur des territoires. Nous nous rapprochons de la confrontation armée avec les forces de police.

La réaction en chaîne peut arriver très vite. C’est à ça que nous devons nous préparer. Le reste, espérons-le, coulera de source.

Ivan Smolensky

6 juin 2018

EXPLOSIF - Un ancien garde du corps des présidents français met en garde d'un risque d'effondrement imminent !


DU LOURD !! Une vidéo qui fait l'effet d'une bombe vu l'état de la France qui sombre sur tout les domaines. L'ancien garde s'inquiète comme quoi un effondrement du pays est imminent !

Planète alu : aluminium, attention danger

"Souple et inoxydable, il emballe par ses propriétés physiques mais fait peser des risques sur notre santé et l’environnement. Le point sur l’aluminium à travers une enquête implacable et un débat. Plongée dans le cycle infernal de l’aluminium, des ravages causés par l’extraction de la bauxite aux résidus que les sels et dérivés de ce métal laissent dans notre corps. Les propriétés de l’aluminium – malléable, léger, inoxydable – en font un métal fascinant, précieux dans le secteur de l’architecture. Mais son utilisation dans les emballages, en chimie alimentaire, dans les produits de cosmétique et la pharmacopée pose problème. Des études ont prouvé que l’aluminium, ses composants, ses sels ou ses dérivés favorisaient l’apparition du cancer du sein, d’allergies, d’infections auto-immunes, voire de la maladie d’Alzheimer. Les meilleurs gisements de bauxite se trouvent sous les tropiques, en Afrique de l’Ouest, en Australie, en Inde et en Jamaïque. Mais c’est à Porto Trombetas dans le nord du Brésil que se situe l’une des mines les plus rentables au monde, aux mains d’une multinationale. Pour l’exploiter, il faut abattre chaque année l’équivalent de 250 terrains de football de forêt humide primaire, essentielle à la biodiversité. Les boues rouges liées à l’extraction sont toxiques, comme l’a montré la catastrophe écologique survenue en Hongrie en 2010."

4 juin 2018

Plastic partout ! Histoires de dechets

Résistants, légers et peu coûteux à produire, les emballages plastiques sont néanmoins compliqués à collecter et à recycler après usage. Résultat : les déchets s'accumulent dans la nature et dans les décharges. Quels sont les risques sur l'environnement et sur notre santé ? Tandis que certains activistes montent au créneau comme le militant et surfeur hollandais Merijn Tinga ou les créateurs canadiens de la start-up Plastic Bank, les scientifiques étudient en laboratoire les effets pervers de ce matériau synthétique omniprésent.

Les déchets plastiques s'amoncellent dans la nature et dans les décharges. Quels risques font-ils peser sur l'environnement et sur la santé, notamment des populations les plus pauvres ? Réalisée sur trois continents, une enquête fouillée sur une catastrophe annoncée.

Sur sa planche de surf fabriquée avec de vieilles bouteilles plastiques, Merijn Tinga a entrepris un étonnant périple. Afin de sensibiliser le grand public à la pollution plastique, l'activiste hollandais a suivi sur 1 200 kilomètres le cours du Rhin, de sa source à Rotterdam. Militant pour un système de consigne qui permettrait collecte et recyclage des bouteilles usagées, notamment celles fabriquées en polytéréphtalate (PET), le défenseur de l'environnement n'est pas seul à monter au créneau. Tandis que son compatriote Dick Groot arpente la campagne pour géolocaliser avec son téléphone les innombrables déchets qui s'y trouvent, en Haïti, The Plastic Bank, une start-up sociale et solidaire créée par les Canadiens David Katz et Shaun Frankson, rachète les déchets plastiques rapportés par les habitants. Alors qu'un peu partout ils s'accumulent, les scientifiques sont eux aussi à pied d'œuvre. Dans leurs laboratoires, ils traquent les effluves dégagés par les jouets mais étudient aussi la redoutable prolifération dans les océans des microparticules laissées par les plastiques dégradés, leurs conséquences sur la faune marine et dans nos assiettes.

2 juin 2018

NO COMMENT - Quand la police a failli se faire tirer dessus !

Scène de guerre à Marseille... La scène s’est déroulée en plein jour dans le quartier de la Busserine. Les images nous ont tous laissés sous le choc... Un commando armé de kalachnikovs qui met en joue des policiers. Comment en est-on arrivé là ? Et comment faire face à cette violence ? Un policier témoigne.



Cette vidéo est un avertissement pour le gouvernement avant qu'un drame majeur n'arrive !

FLASH - Ces lobbys qui tuent la planète

KILL THE PLANET ! Bien sûr, les premiers responsables sont ceux que le peuple a élu, mais la part des lobbys n’est pas innocente, tant leur moyens financiers sont importants, tout comme leur influence sur les électeurs

Ceux qui pensent que nous devons laisser une planète vivable pour les générations à venir, ont encore sur le cœur la récente décision du gouvernement Macron refusant d’acter dans la loi le si dangereux glyphosate de Monsanto... et pas seulement.

Notons aussi le refus d’étiqueter clairement la composition des produits transformés, et les éventuels empoisonneurs pourront continuer d’écrire en lettres illisibles sans l’aide d’une loupe la composition de leur produit.

Idem pour les élevages intensifs qui pourront continuer d’entasser poules, vaches ou cochons, dans des cages d’un autre âge.

Pas mieux pour les abattoirs lesquels devaient être pourvus de caméras pour empêcher que s’y produisent des actes barbares...

Mais c’est dans le domaine de la désinformation que les lobbys sont les plus performants.

Si l’on prend l’exemple de l’énergie éolienne, qui n’a pas lu, ici ou là, le fait que les éoliennes seraient des « hachoirs à oiseaux » ? Qu’elles défigureraient le paysage ? Qu’elles feraient un bruit épouvantable empêchant le pauvre citoyen de dormir sur ses deux oreilles ?

Pourtant la réalité est tout autre......

1 juin 2018

Les 12 signes que la prochaine crise économique mondiale majeure pourrait être droit devant !

Il n'y a pas eu autant de signes de danger pour l'économie mondiale depuis très longtemps. Les analystes sonnent l'alarme sur les défauts obligataires, les liquidités intelligentes sortent des stocks à un taux stupéfiant, les taux hypothécaires montent en flèche, et l'Europe est déjà confrontée à un effondrement financier complet. Bien sûr, les attentes qu'une autre crise économique mondiale se produise dans la population générale sont probablement à un bas absolu en ce moment, mais la réalité de la question est que nous sommes probablement plus proche d'un nouveau qui éclate qu'à tout moment depuis le dernier en 2008. Depuis la dernière crise financière, nos problèmes de dette à long terme ne cessent de se creuser et nombreux sont ceux qui pensent que la prochaine crise sera bien pire que celle que nous avons connue il y a dix ans.

Alors, comment vont les choses en ce moment ?

Ce qui suit sont les 12 signes que la prochaine grande crise économique mondiale pourrait être juste devant nous...

# 1 Le cash intelligent sort des stocks à un rythme que nous n'avions pas vu depuis la crise financière de 2008.

# 2 Moody's avertit qu'une déferlante de faillites vient. Et comme je l'ai déjà écrit tant de fois, les obligations de pacotille sont souvent un indicateur d'alerte précoce pour une crise financière majeure.

# 3 Selon la FDIC, une catégorie étroitement surveillée connue sous le nom de "actifs des banques à problèmes" a plus que triplé au cours du premier trimestre de 2018. Cela signifie que certaines très grandes banques sont maintenant officiellement en territoire problématique.

# 4 Les obligations du Trésor US ont le pire début d'année depuis la Grande Dépression.

# 5 Les taux d'intérêt hypothécaires ont atteint un sommet en sept ans, et ils ont augmenté au rythme le plus rapide en près de 50 ans. Cela va être absolument paralysant pour les secteurs de l'immobilier et du logement.

# 6 Les défauts de paiement dans le secteur du commerce de détail ont atteint un sommet en 2018.

# 7 Nous sommes sur le rythme de la pire année pour les fermetures de magasins de détail.

# 8 Les deux plus grandes économies du monde entier sont sur le point de déclencher une guerre commerciale internationale .

# 9 La 9ème plus grande économie du monde, l'Italie, est au milieu d' une nouvelle crise financière. En fait, celui-ci semble être le pire encore, et il y a des craintes que cela puisse s'étendre à d'autres régions de la zone euro.

# 10 Les actions bancaires italiennes se sont lourdement effondrée cette semaine.

# 11 Les rendements obligataires italiens à deux ans sont les plus élevés depuis la crise de 2014 .

# 12 Le géant bancaire allemand Deutsche Bank vient d'annoncer qu'il réduira encore 7 000 emplois alors qu'il "cherche à tourner la page sur des années de pertes". Ceux d'entre vous qui ont suivi mon travail depuis longtemps savent que j'ai beaucoup écrit sur la Deutsche Bank, et c'est vraiment incroyable qu'elle ait survécu aussi longtemps. Si la Deutsche Bank fait faillite en 2018, ce sera essentiellement un "moment de Lehman Brothers en 2008" pour l'ensemble de la planète.

Les médias traditionnels aux États-Unis ignorent presque entièrement l'Europe, mais je crois que ce qui se passe là-bas est la clé en ce moment.

L'Italie est un cas financier et l'Europe ne sera pas en mesure de gérer un effondrement financier complet et total de l'Italie. Si vous vous souvenez, l'Europe pouvait à peine gérer ce qui s'est passé en Grèce, et l'économie italienne est plusieurs fois la taille de la Grèce. Vous vous rappelez des PIIGS en 2010 ?

L'alerte a été lancée plusieurs fois avant la crise italienne, mais maintenant nous en arrivons au point où elle ne pourra plus être lancée.

Et une fois que les choses se seront dissipées en Europe, nous serons également profondément touchés aux États-Unis. Le système financier mondial est plus interconnecté que jamais et, à ce stade, nous sommes encore plus vulnérables que nous ne l'étions juste avant la crise de 2008.

Quand cette chose se déchaînera, peu importe qui est à la Maison Blanche, qui est au Congrès ou qui dirige la Réserve fédérale.

Lorsque cette bulle éclatera, il n'y a rien que quiconque puisse faire pour l'arrêter.

Les banques centrales mondiales ont été en mesure d'acheter quelques années supplémentaires en s'engageant dans des niveaux d'intervention sans précédent, mais maintenant elles sont presque à court de munitions et les événements commencent à s'intensifier à un rythme très effrayant.

On verra s'ils peuvent tirer un autre lapin d'un chapeau en 2018, mais je ne compterais pas dessus...

Article traduit sur TEC
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...