Recherche

19 avril 2017

Gendarmes : à la poursuite des chauffards et délinquants de la route

Excès de vitesse, comportement à risque, imprudence, alcoolémie... entraînent la plupart des accidents de la circulation. Pour assurer la sécurité des automobilistes, les forces de l'ordre mènent une lutte sans relâche contre les chauffards. Elles interviennent contre les actes de délinquance, de fraude ou les vols qui peuvent se produire sur les aires d'autoroute, les stations-service ou les péages. A Mandelieu-la-Napoule, dans les Alpes-Maritimes, le quotidien de Christophe, Jennifer, Vincent et de Robin, membres d'un peloton de gendarmerie autoroutier, a été suivi.

17 avril 2017

Vitesse, drogue, alcool : les dommages collatéraux

Les fous du volant ne sont pas toujours conscients des risques qu'ils font prendre aux autres sur la route.

13 avril 2017

CARTON ROUGE - Quand le gouvernement français favorise les étrangers au détriment de son peuple !

Le constat est sans appel, les sans-abris français n'obtenant aucune aide alors que les migrants et étrangers ont tout les avantages et hébergés à nos frais sans oublier que les centres d'accueil dégagent sans ménagement les sans-abris français pour laisser place aux migrants. Selon Europe 1, la crise migratoire serait en train de priver les sans-abris de places en centre d'accueil...
"Alors que les Français sont toujours plus nombreux à être confrontés à la précarité, que certains sont contraints de dormir dans leur voiture ou même dans la rue – et y meurent parfois ! – il est absolument scandaleux que la maire de Paris Anne Hidalgo utilise l’argent des contribuables pour loger des immigrés illégaux", déclarait, récemment, Nicolas Bay, le secrétaire général du Front national, en réaction à l'annonce de l'ouverture prochaine d'un centre de transit à Paris.

L'an dernier, plusieurs associations s'étaient indignées de ces accusations de "mise en concurrence" de la précarité. "Nous voyons monter une polémique nationale sur une prétendue concurrence entre les précaires dans leur accès au logement et à l’hébergement.  […] Ce positionnement est dangereux et contraire à la dignité humaine et aux droits fondamentaux", dénonçait le Collectif des associations unies, il y a un an dans Libération.  Le collectif "Merci pour l'invi" avait, lui, fait le choix de l'ironie, avec un post Facebook qui a fait le tour de la toile. "Je m’appelle Antoine, je suis SDF depuis 10 mois. Mes amis SDF et moi sommes très touchés par la soudaine considération à notre égard, de la part des nombreux opposants à l’accueil des réfugiés. Nous nous engageons à venir camper chez vous, nos nouveaux amis. Merci encore pour votre invitation, et à très, très, très vite chez vous !", pouvait-on lire.
Jean-Pierre Pernault a déclaré lors de son JT, le 10 novembre 2016 selon Le Parisien
"Voilà, plus de place pour les sans-abri mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France," lance le présentateur. "L'ouverture aujourd'hui d'un centre humanitaire pour héberger 400 hommes porte de la Chapelle à Paris. La mairie prévoit de 50 à 80 arrivées par jour. Centre très provisoire pour les héberger quelques jours et les orienter ailleurs."
Les témoignages de Français excédés s'accumulent. La situation est aujourd'hui explosive, le ras-le-bol se généralise à toute vitesse et le Front National monte !

Carton rouge pour le gouvernement français socialo et certaines associations pour favoritisme car ils favorisent les migrants et clandestins au détriment des sans-abris français. A noter que parmi les migrants, des djihadistes se sont mêlés dans le flux migratoire pouvant mettre l'Europe à feu et à sang

10 avril 2017

Comment la France se protege contre le terrorisme ?

En France comme à l'étranger, l'armée française est mobilisée contre le terrorisme. L'Opération Sentinelle a renforcé son contingent pour atteindre 10 000 hommes sur le territoire national, l'équivalent de la moitié de l'infanterie. Depuis les attentats de 2015, l'armée croule sous les candidatures. Près de 2 000 par jour (contre à peine une centaine avant 2014).

Dans le Sud-Ouest de la France, les forces spéciales s'adaptent et s'entraînent à balles réelles pour faire face à ces nouvelles menaces. À l'étranger, les soldats sont sur tous les fronts. Au Mali, au Tchad ou encore en Irak ; au total, plus de 7 000 militaires français sont déployés dans des opérations extérieures.

Le porte-avions Charles de Gaulle est, lui aussi, engagé dans la guerre en Syrie et en Irak. Après 25 ans de diminution budgétaire le gouvernement fait à nouveau de la défense nationale une priorité. Mais ces efforts sont-ils suffisants pour faire face aux risques du futur ?

FLASH - Le bouton "Hello" sur Facebook peut cacher des pièges !

Le 6 avril 2017, sur Facebook, nous avons remarqué une nouveauté : un bouton "Hello" est disponible sur tous les profils du réseau social. Un bouton qui permet d'envoyer simplement un "Hello" mais qui pourrait être la première étape pour Facebook pour devenir un site de rencontres. Car la fonction permet de contacter des inconnus qui ne sont pas vos amis mais attention aux pièges ! La preuve vue sur Le Parisien, une jeune fille violée après s'être faite piéger sur Facebook

La plupart des personnes sur Facebook, et des utilisateurs en couple, le savent bien. Facebook n’est pas seulement un réseau social permettant de communiquer avec ses amis, mais aussi un outil largement utilisé par de nombreuses personnes pour contacter des inconnu(e)s et tenter de nouer des liens surtout les célibataires. L’utilisateur qui reçoit un "Hello" peut décider de répondre par un message écrit ou bien d’ajouter la personne en ami mais aussi, ne pas donner suite et de le bloquer. Une nouvelle fonctionnalité qui risque de diviser les utilisateurs et certains pourraient même quitter Facebook.

L’initiative de Facebook est louable, mais risque de soulever une nouvelle polémique sur le harcèlement, chantage à la webcam et autres arnaques sentimentales. De nombreux utilisateurs du réseau social, et plus particulièrement les femmes, risquent rapidement de se retrouver bombardées de "Hello", d’autant qu’il est impossible de désactiver cette fonction pour le moment.

Impossible de désactiver les notifications quand on nous envoie un "Hello". Encore pire, rien ne permet de désactiver tout court cette option. Si votre profil est accessible par une recherche, alors vous serez potentiellement la cible d'un "Hello" sorti de nulle part. Seule solution dans ce cas : passer la totalité de votre profil en privé et ne plus apparaître dans les résultats de recherche. Les paramètres de confidentialité doivent se présenter comme suit  :


Si un(e) inconnu(e) se met à vous harceler ou vous draguer lorsque vous êtes en couple, ne donnez plus suite et bloquez la personne en question. En cas d'abus, signalez immédiatement le profil.

Sources : Phonandroid, LCI, France 24, Clubic

9 avril 2017

Libérons les économies

Alors que nous sommes en période électorale, les candidats usent de promesses encore et toujours. Ils nous parlent (comme depuis 40 ans) de degrés de libéralisation des marchés, car selon eux, c’est une nécessité à la juste confiance, à l’emploi, en bref un coup de pouce à la croissance qui ferait l’économie. Elle nous permettrait également de gagner notre vie et peut être même de créer notre bonheur à l’instar des licornes.

Et si pour une fois, nous constations leurs prétentions en démontrant que libérer vraiment l’économie nous affranchirait de tout, y compris des candidats eux-mêmes. Oui, au libre marché !

Ce document traite des économies (oui il en existe d’autres que celle qui est décrite sur BFM business !).

Il établit un constat notamment sur l’outil principal qui nous enferme dans une économie restrictive, la monnaie. Ainsi, celle-ci est observée au travers de ses fonctions afin de proposer un éventail de solutions.

Et si regarder ce film vous permettez de changer de dimension, de prendre de la hauteur et surtout de vous donner des outils pour faire société et sûrement d’améliorer votre vie !!!



NOTE : En raison de la mauvaise qualité sonore, le sous-titrage FR est à activer via le bouton situé en bas de la vidéo

7 avril 2017

Usurpation d'identité et pièges sur Internet : enquête sur les nouveaux escrocs

Depuis quelques années, les escrocs ont trouvé un moyen d'agir au niveau mondial grâce à Internet. Héritage inattendu d'un pays lointain, combine soi-disant sans faille pour gagner en Bourse ou lettre d'amour venue d'une nouvelle amie sur Facebook*... les ficelles sont parfois très grosses, mais efficaces. Ces petites arnaques coûtent certes cher, mais il y a plus ambitieux. Certains n'hésitent pas à profiter de la crise et des mécanismes financiers pour empocher des millions d'euros, engendrant ainsi de véritables drames...



* : La règle d'or sur Facebook, VIGILANCE, ne JAMAIS ajouter dans votre liste d'amis quand vous ne connaissez pas la personne sinon bonjour les emmerdes ! Pourquoi cette mise en garde ? En effet, de nombreuses personnes ont été piégées (chantage à la webcam, menaces en tout genre, harcèlement sexuel, arnaques sentimentales,....). En cas d'abus, signalez la personne en question et bloquez-le !

5 avril 2017

Escroqueries, agressions, delits routiers : que risquent vraiment les coupables ?

Pendant près d'un, ce document a pu suivre victimes, coupables et juges au Tribunal de Grande Instance de Dijon. Escroqueries, violences ou encore délinquance routière : 41 magistrats traitent plus de 26 000 affaires chaque année. Une justice du quotidien, à laquelle chaque Français peut un jour être confronté.

De l'interpellation du suspect jusqu'à son procès et même ses premiers jours en maison d'arrêt, nous avons suivi, pas à pas, toutes les étapes de la justice pénale pour comprendre ce que risquent vraiment les coupables. Par quels moyens juges et procureurs déterminent-ils ce qu'ils estiment être une peine adaptée ? Comment la justice prend-elle en considération les victimes ? Elles attendent souvent durant des mois et parfois des années le procès de la personne qui a bouleversé leur vie.

La justice est souvent lente : la France compte autant de magistrats qu'il y a un siècle alors que la population a augmenté de près de 70%. Aujourd'hui, de nouvelles procédures expresses permettent aux coupables de négocier directement leur peine, dans le bureau du procureur, sans passer par la case procès. C'est le « plaider coupable ». Nos caméras ont pu capter ces négociations étonnantes qui ont habituellement lieu à huis-clos. Il est fréquent qu'encourant de la prison ferme, des prévenus en ressortent avec du sursis, voire une simple amende.

Pour les condamnations à moins de deux ans ferme, la plupart du temps les coupables bénéficient d'un aménagement de peine : bracelet électronique, travaux d'intérêt général. Comment sont-ils contrôlés ? En prison, nous avons également suivi le travail du juge d'application des peines, qui tient des audiences en détention pour octroyer ou non des libérations conditionnelles. Le juge a la lourde tâche de maintenir en détention ou libérer des condamnés potentiellement dangereux.

Si les juges rendent leurs décisions en toute indépendance, ils travaillent le plus souvent avec des moyens insuffisants car le budget de la justice française est l'un des plus faible d'Europe rapporté aux nombres d'habitants.


1 avril 2017

Phishing : ne vous faites plus piéger !

Le phishing (ou hameçonnage) consiste au pirate d'envoyer un email piégé pour vous subtiliser vos cordonnées personnelles et bancaires, identifiants, mots de passe et codes confidentiels. La vigilance sur le Web s'impose !
"Envoi massif d'un faux courriel, apparemment authentique, utilisant l'identité d'une institution financière ou d'un site commercial connu, dans lequel on demande aux destinataires, sous différents prétextes, de mettre à jour leurs coordonnées bancaires ou personnelles, en cliquant sur un lien menant vers un faux site Web, copie conforme du site de l'institution ou de l'entreprise, où le pirate récupère ces informations, dans le but de les utiliser pour détourner des fonds à son avantage."
Les pirates informatiques sont de plus en plus ingénieux. Nous constatons que leurs tentatives se multiplient et il est donc très important de vous mettre en garde !

Le phishing est simple à comprendre. Même s’il revêt plusieurs formes, le principe reste fondamentalement le même. Le phishing Internet consiste en effet à vous contacter soit par email, soit via une page Internet, en se faisant passer pour un site ou organisation connue. Les pirates copient les pages Internet pour vous faire croire que vous êtes bien en contact avec l’organisation concernée mais en réalité, vous êtes sur une page frauduleuse.

Une fois votre confiance acquise, les pirates vous convainquent qu’il leur manque certaines de vos informations personnelles. Ils vous invitent donc à leur fournir ces informations soit-disant manquantes qu’ils n’hésiteront pas à exploiter à des fins malveillantes.

Les tentatives de phishing sont rarement ciblées. En effet, la plupart du temps les pirates essayeront de vous contacter en se faisant passer pour un site ou une organisation dont vous n’avez jamais entendu parler. Par contre, lorsqu'ils se font passer pour une organisation que vous connaissez, vous serez plus enclins à croire à la supercherie.

Danger : email piégé !

Vous recevez un email d’un site que vous connaissez déjà. Ils vous demandent de mettre à jour certaines de vos données et vous invitent à cliquer sur un lien piégé. Bien évidemment, ce lien vous mène vers un site qui souvent ressemble trait pour trait au site que vous connaissez mais qui en réalité ne l’est pas. Ce qu’ils vous demandent bien souvent c’est d’introduire vos données personnelles telles que votre pseudo et mot de passe, adresse email, etc… tout ce qui peut donner accès à votre compte, voire à vos coordonnées bancaires. Il faut pour ceci vérifier l’adresse URL du site, la comparer avec le site officiel. Souvent, ces emails sont envoyés de façon très aléatoire. C’est pour cela que parfois vous recevez des emails de sites qui vous sont inconnus mais qui pourtant vous demandent de mettre vos données à jour. Mais lorsque vous connaissez le site…

A noter que les navigateurs bloquent les sites frauduleux mais certains passent encore entre les mailles du filet donc la vigilance s'impose !

Toutefois, si vous êtes fait piéger : FAITES IMMEDIATEMENT OPPOSITION !

RAPPEL : Les banques, opérateurs télécom (fixe, mobile et internet), CAF, Sécu,... et autres organismes NE DEMANDERONT JAMAIS vos cordonnées bancaires et personnelles, votre mot de passe, identifiants et code confidentiel par email