Recherche

28 avril 2018

68

Cinquante ans après mai 68, un document bien ficelé revient sur cette année de bouleversement mondial. 

1968 est une année de rupture dans le XXe siècle. Des soulèvements de la jeunesse touchent l'Europe occidentale et l'Amérique du Nord. 

La révolte touche également le bloc communiste en Tchécoslovaquie avec le Printemps de Prague. Des rébellions armées et des guérillas, sous la houlette de Cuba, frappent l'Amérique latine. La guerre du Viêtnam attise la tension Est-Ouest, dévoile la déchirure Nord-Sud et alimente la fièvre tiers-mondiste dans la jeunesse des pays développés.

Partout, en cette année 68, la contestation de l'ordre mondial et des pouvoirs en place atteint des sommets.

A travers des images d'archives, ce document montre la cohérence et le sens de cette révolte planétaire...

25 avril 2018

Maîtriser l’énergie des étoiles, la révolution de demain

Pourra-t-on un jour maîtriser l'énergie qui fait briller Soleil et étoiles ? Une enquête remarquable sur les recherches menées pour conquérir la fusion nucléaire, grand espoir du futur.

La production d'énergie repose essentiellement sur les carburants fossiles, non seulement limités, mais dont les dommages pour l'environnement sont désormais connus. Les énergies renouvelables (éolien, solaire et hydroélectrique) ont aussi leurs limites : elles sont inconstantes. Mais une solution à long terme pourrait exister : la fusion nucléaire, un processus où deux noyaux atomiques légers s'assemblent pour former un noyau lourd, à 150 millions de degrés. Une réaction à l'œuvre de manière naturelle dans le Soleil et la plupart des étoiles de l'univers. Contrairement à la fission nucléaire, la réaction de fusion ne produit pas de déchets radioactifs à longue durée de vie. Propre, bon marché, abondante et durable, elle constituerait l'énergie idéale. Mais sa maîtrise demeure un défi pour la science.

Révolution en marche

Ce documentaire nous emmène au cœur des recherches actuelles en fusion nucléaire, en Allemagne – pour découvrir le Wendelstein 7-X, un réacteur expérimental – et dans le sud de la France, au sein d'ITER, le gigantesque réacteur thermonucléaire expérimental international. 35 pays travaillent à la construction de ce plus grand tokamak jamais conçu, une machine reproduisant la réaction qui fait briller les étoiles. Mais ce projet, le plus ambitieux au monde dans le domaine de l'énergie, se révèle aussi être un gouffre financier et un bourbier bureaucratique. "Une cathédrale" que l'un de ses artisans chercheurs envisage de ne pas voir achevée de son vivant. Aussi des inventeurs indépendants passionnés cherchent-ils, qui dans son garage, qui dans une entreprise de pointe, comment libérer l’énergie de fusion nucléaire à des coûts plus abordables.


19 avril 2018

Les dessous du Nouvel Ordre Mondial

« Tous les grands gouvernements du monde - ceux d'aujourd'hui et ceux d'hier - n'ont été que des bandes de voleurs associés afin de piller, de conquérir et de réduire leurs frères humains en esclavage . Et leurs lois, comme ils les appellent, ne représentent que les ententes qu'ils ont jugé nécessaire de conclure afin de maintenir leur organisation et d'agir de concert pour dépouiller les autres et les réduire en esclavage , et pour assurer à chacun sa part convenue du butin. Toutes ces lois n'imposent pas plus d'obligations que n'en créent les ententes que les brigands, les bandits et les pirates jugent utile de conclure entre eux . » - Lysander Spooner

Cet agenda existe depuis longtemps et poursuit l'objectif d'imposer un gouvernement mondial. Les événements historiques comme les guerres mondiales ou les révolutions de couleur permettent à cette élite oligarchique d'imposer ses projets politiques ainsi que ses changements dans la société, en particulier l'abandon des traditions.

« Sous couleur de démocratie, de pluralité, de tolérance et de bien-être, les autorités politiques, inféodées aux pouvoirs marchands, ont édifié un système totalitaire sans pareil. » « La mise au pas est assurée sans que le sang ne soit versé. Servitude volontaire, ou presque. » « Le mode de production capitaliste, dans sa formulation contemporaine, arase les singularités en soumettant les peuples à la loi d’un marché transnational affranchi de toutes entraves. » - Pasolini 

Voter, c'est abdiqué sa souveraineté ! Lorsque toute la vie est pénétrée de rapports juridiques, il se crée une atmosphère de médiocrité morale qui asphyxie les meilleurs élans de l'homme. Un homme n'en est pas moins un esclave parce qu'on lui permet de choisir un nouveau maître une fois tous les tant d'années. Le mouvement anarchiste estime que le droit de vote n'est qu'une liberté illusoire, que ce devoir civique conduit à mener le peuple aux urnes afin qu'il affirme sa soumission électorale. C'est pourquoi les anarchistes ne se présentent pas aux élections. 

« A la nomination d'une petite minorité corrompue, la démocratie substitue l'élection par une masse incompétente. » « Je ne vois pas bien pourquoi les hommes qui croient aux électrons se considèrent comme moins crédules que les hommes qui croient aux anges. » - George Bernard Shaw 

« Si l'on ne contribue pas à une culture démocratique vivante, permanente, capable de faire pression sur les candidats, ils ne feront pas ce pour quoi on les a élus. Mettre un bout de papier et rentrer chez soi ne va rien changer. » Noam Chomsky 

"Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire." - Albert Einstein

« Le système bancaire n'implique pas la fraude, tout le système EST une fraude. » - Tim Madden (historien du système monétaire et défenseur des consommateurs) 

« L’État est la négation de l’humanité. » Michel Bakounine 

« L’État, ou pour rendre les choses plus concrètes, le gouvernement, se compose d’une bande de types exactement comme vous et moi. Ils n’ont, tout bien considéré, aucun talent particulier pour les affaires du gouvernement ; ils n’en ont que pour accéder à une fonction et la garder. Dans ce but, leur principal procédé consiste à chercher des groupes de gens qui courent désespérément après quelque chose qu’ils ne peuvent pas se procurer, et à promettre de le leur donner. Neuf fois sur dix, cette promesse ne vaut rien. La dixième fois, elle est tenue en pillant A afin de satisfaire B. En d’autres termes, le gouvernement est un courtier en pillage, et chaque élection est une sorte de vente aux enchères par avance de biens à voler. » - Henry Louis Mencken (journaliste, satiriste et critique littéraire, cynique et libre penseur)

"La plus grande partie de nos contemporains est aujourd'hui, réduite par l'indigence, à ce dernier degré d'avilissement où l'homme est incapable de réfléchir à la cause de sa misère et aux droits que la nature lui a donné." - MAXIMILIEN DE ROBESPIERRE en 1789 

« Quelle époque terrible , que celle où des idiots dirigent des aveugles. » « Si nous vivons, nous vivons pour marcher sur la tête des puissants... Car les puissants ne travaillent qu'à marcher sur nos vies. » - WILLIAM SHAKESPEARE

Comprenez que tous les hypocrites malsains qui ont été placé aux postes de pouvoir par la ploutocratie diabolique aux méthodes mafieuses autolégitimées en système social, forment ensemble une voyoucratie ayant crée un subtil et vicieux système de rapine organisée et criminel n'aboutissant qu'à l'aliénation, aux pillages et aux massacres des peuples ainsi qu'à la destruction des bienfaits de la nature. 

Cette ripoucratie mortifère démoniaque ne vit que de rapines sur notre dos ! Prenez conscience, si ce n'est déjà fait, que l'éducation nationale est constamment réformée pour perfectionner un système d'administration d'empoisonnement mental, de formatage d'individus en dociles moutons à tondre en devenir et de crétinisation dès le plus jeune âge. Les ploutocrates, à l'aide du masque des politicards rampant à leurs pieds, s'acharnant jusqu'au fanatisme à anéantir un légitime développement de l'intelligence qui rendrait impossible tous ces psychopathes aux postes de pouvoir et qui ouvrirait les portes à une démocratie organique. 

Aujourd'hui, pour notre sauvegarde, il est temps et plus que jamais impératif de comprendre et d'AGIR pour mettre hors d'état de nuire tous ces fous furieux d'assassins de masses infatués ayant usurpé tous les postes de pouvoir et qui rend, actuellement, impossible tout espoir de démocratie organique et nous mène à toute allure droit dans le mur ! Les peuples spoliés peignent fortement l'insolence et les rapines de cette ploutocratie délétère qu'ils haïssent, et qui est, pour le plus grand malheur des peuples, à la tête de la gouvernance mondiale. Quand un fruit est pourri, il faut s'en débarrasser ! Le temps est venu de détruire toutes ces forces du mal dégénérées qui ont pris les commandes de notre société dans des proportions jamais atteintes jusqu'ici ! 

Ce XXIe siècle sera la lutte implacable de tous les peuples pour un retour aux vraies valeurs de la vie en harmonie avec la Nature, notre vraie nature ! Il est temps pour nous, Français de coeur, de REPRENDRE NOTRE PAYS ! Ne laissons plus les mécréants nous morigéner et nous génocider sans nous défendre ! 

Ripostons et corrigeons ces parasites haineux comme ils le méritent !

« Ne doutez jamais qu’un petit groupe de citoyens attentionnés et impliqués puisse changer le monde ; en fait, c’est la seule chose qui ne l’ait jamais fait ! » - Margaret Mead 

Seul une démocratie organique amènera au plus haut niveau du développement de l'être et donc à une société à dimension extra-humaine !

16 avril 2018

Les dessous de la révolte

La révolte sous toutes ses formes est l'un des grands moteurs de l'histoire contemporaine. La mobilisation de la rue peut déstabiliser les régimes, même les plus solidement établis. En comparant cinq des plus grandes révoltes des temps modernes, cette collection apporte un éclairage nouveau sur les tempêtes qui changent le monde : Mai 68 en France, l'Iran en 1979, la Pologne en 1980, la Chine en 1989 et la Tunisie en 2010. Comment ces mouvements prennent-ils naissance ? Un problème de logistique policière, un article, un licenciement : des événements banals mais très différents peuvent mettre le feu aux poudres. Comment la révolte, imprévisible et localisée, s'organise-t-elle dans la durée ? Qui sont les premiers leaders de la contestation ?



Se mutiner est toujours un acte coûteux et dangereux, ce qui explique que les révoltes restent des phénomènes exceptionnels. Comment un mouvement local, une grève ou une manifestation arrivent-ils à embraser un pays entier ? Certains y voient une soudaine opportunité pour agir à leur tour. Ils le font pour leurs propres raisons et y apportent de fait leurs propres revendications. Puis, quand les commandes du pouvoir sont mises en défaut, la révolte peut alors entrer dans une phase d'accélération, d'extension. Elle s'embrase, gagne du terrain. Mai-68 en France, l'Iran en 1979, la Pologne en 1980, la Chine en 1989 et la Tunisie en 2010 apportent un éclairage sur la question.



La révolte semble être un phénomène universel. Mais quels en sont les mécanismes ? Et une fois lancée, comment évolue-t-elle ? Quelle est la part d'incertitude ?



La dissolution de l'Assemblée nationale en France, une intervention armée violente en Chine, la prise du pouvoir par un homme charismatique en Iran, un coup d'Etat militaire en Pologne ou la démission des instances dirigeantes en Tunisie : toutes ces actions, a priori disparates et non reliées, ont pourtant un point commun, elles sont irréversibles. Car même si la révolte s'achève, le processusde transformation de la société continue à travailler en profondeur chaque pays. Analyse et gros plan.

15 avril 2018

Mai 68, les coulisses de la révolte

Il y a cinquante ans, Mai 68 voyait les étudiants de France se révolter à la suite de leurs pairs parisiens. En marge des manifestations de la jeunesse, des grèves générales éclatent un peu partout. Ces quelques semaines intenses, dont les slogans sont restés célèbres, marquent une rupture dans l'histoire de la seconde moitié du XXe siècle. De nombreuses personnalités impliquées dans ces événements, parmi lesquels Daniel Cohn-Bendit (Dany le Rouge), Edouard Balladur, Romain Goupil, le petit-fils du général de Gaulle, le fils de Georges Pompidou et des journalistes se souviennent de cette vraie-fausse révolution menée contre le capitalisme, le consumérisme, la rigidité de l'ancienne société et le pouvoir en place.

À l’occasion du cinquantenaire de Mai 68, l’auteur de ce documentaire, Patrice Duhamel, retrace, à partir de témoignages inédits, les principaux épisodes de cette révolte historique. Ce film plonge dans les coulisses du pouvoir et interroge des leaders étudiants et lycéens, des envoyés spéciaux des radios périphériques et des journalistes en grève de l’ORTF.

Tout a commencé le 22 mars 1968, à la faculté de Nanterre, lorsque les militants ont décidé d’occuper l’administration. La jeunesse s’est aussitôt mobilisée autour de Daniel Cohn-Bendit, qui deviendra le grand leader de ce mouvement révolutionnaire. « On avait ensemble, dans notre groupe, une intelligence de l’événement qui faisait que, tous ces potentiels de révolte, on a su les animer », confie-t-il.


Patrice Duhamel recueille le témoignage de nombreuses personnalités, des acteurs ou des témoins majeurs de cette vraie-fausse révolution qui aurait pu faire basculer la France. Daniel Cohn-Bendit, Édouard Balladur, Romain Goupil, Yves de Gaulle, petit-fils du général, Valéry Giscard d’Estaing, Alain Pompidou, fils de l’ancien président, Jean-Louis Debré, Françoise de Panafieu, fille du ministre gaulliste François Missoffe, Roland Dumas, Alain Duhamel, Michel Drucker… Tous livrent leur vision des événements graves qui ont paralysé la France sur une période très courte, à peine un mois. Ce documentaire chronologique permet de comprendre que Mai 68 ne se résume pas à l’occupation de la Sorbonne, aux barricades, à la jeune génération dans la rue et à la grève générale. Il met aussi en lumière les doutes et les coups de colère de De Gaulle, la diplomatie et l’influence de Pompidou ou encore les appels à l’apaisement de Cohn-Bendit.

De quoi mesurer l’ampleur de ce mouvement intense et violent, qui, cinquante ans après, occupe encore une place à part dans la mémoire collective.


https://rutube.ru/video/87968f8a48f89b3d9151036fd0629958/
VIDEO 1 - VIDEO 2

14 avril 2018

Hôpitaux publics, la loi du marché - Quand le personnel soignant est au bout du rouleau !

C'est l'alerte rouge générale et le personnel hospitalier, payé au lance-pierres et soumis à des cadences infernales, tirent la sonnette d'alarme en raison de la forte surcharge de travail et de l'explosion des erreurs médicaux qui peuvent être fatales !

"C’est de pire en pire, on n’en peut plus !" Combien de temps les médecins, chefs de service, infirmières, aides-soignantes de l’hôpital public vont-ils tenir ? Urgences débordées, patients parfois mal soignés et mal traités : le personnel est à bout. Il dénonce un hôpital de plus en plus soumis, selon lui, à la loi du marché, aux contraintes de budget et de productivité.

Le risque de décès en augmentation ?

Selon certaines études, le risque de décès aurait augmenté de 5% les jours où les services sont saturés. Parmi les soignants, les cas de suicide restent toujours aussi inquiétants : depuis janvier 2018, neuf d'entre eux ont mis fin à leurs jours. Six mois après une première enquête, en septembre 2017, "Envoyé spécial" a rencontré une infirmière qui accepte de raconter pourquoi elle a craqué et tenté d’en finir, épuisée après neuf jours de travail non stop.


11 avril 2018

FLASH - L’Humanité se met en danger en surexploitant la planète ! L'AVERTISSEMENT !

Obsolescence programmée, extinction des espèces animales, surconsommation des ressources naturelles,.... La mise en garde du Parisien fait l'effet d'une bombe ! Selon un rapport, le déclin de la biodiversité menace le bien-être des humains.

L’Humanité surexploite la planète et menace son propre bien-être en provoquant le déclin de la flore et des animaux sur la Terre, confrontée à la première extinction d’espèces depuis celle des dinosaures, ont alerté vendredi des experts du monde entier.

« Nous sommes en train de saboter notre propre bien-être à venir ! », a déclaré Robert Watson, président de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), à l’origine de cette enquête.

« L’état de la biodiversité empire », a averti Mark Rounsevell, l’un des co-auteurs de cette vaste étude dévoilée vendredi à Medellin, en Colombie. « Cette tendance alarmante menace des économies, des moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et la qualité de vie des populations partout » dans le monde, soulignent les experts à l’origine de quatre rapports régionaux longs de 600 à 900 pages.

Deux espèces de vertébrés disparaissent chaque année

Avant cette VIe session, l’IPBES avait déjà averti que la Terre est confrontée à une « extinction massive » d’espèces, la première depuis la disparition des dinosaures il y a environ 65 millions d’années et la sixième en 500 millions d’années.

« Avec les effets croissants du changement climatique […] cette perte pourrait atteindre 40 % d’ici 2050 » dans les Amériques où elle s’élève déjà à 31 %, a-t-elle souligné vendredi pour cette région.


Au cours du siècle écoulé, deux espèces de vertébrés ont disparu chaque année en moyenne sur la Terre. Une autre est sur le point de disparaître avec la mort récente de Sudan, célèbre rhinocéros blanc du Kenya et dernier mâle de son espèce, décimée par le braconnage et dont il ne reste que deux femelles.

Si rien n’est fait pour enrayer la tendance, la ressource en poissons de la région Asie-Pacifique sera épuisée d’ici 30 ans et jusqu’à 90 % de ses coraux gravement détériorés d’ici 2050. En Afrique, ce sont plus de la moitié des espèces d’oiseaux et de mammifères qui seront perdues d’ici 2100, avertit cette étude compilée pour l’IPBES dans quatre énormes rapports régionaux.

Gaspillage des ressources naturelles

Si l’Humanité ne change pas son usage déraisonnable des ressources naturelles, nous mettons en danger « non seulement l’avenir que nous voulons, mais même nos existences actuelles », a averti Robert Watson.

« Trop de gens pensent encore que l’environnement est un luxe. Mais ce n’est pas le cas ! », a-t-il déploré, en faisant le lien entre « biodiversité et changement climatique que nous devons considérer ensemble ».

Le monde gaspille environ 40 % de la nourriture qu’il produit. En Europe et Asie centrale, « la population de la région consomme plus de ressources naturelles renouvelables que ce qu’elle produit », a pour sa part précisé le professeur suisse Markus Fischer.

Des pistes pour minimiser les dégâts

« Si nous continuons ainsi, oui, la sixième extinction, la première causée par les humains, va se poursuivre ! », a averti Robert Watson, ajoutant toutefois que « la bonne nouvelle, c’est […] qu’il n’est pas trop tard ».

Car les rapports de l’IPBES suggèrent aussi des pistes pour minimiser l’impact des activités humaines sur l’environnement : créer davantage d’aires protégées, restaurer les zones dégradées et développer l’agriculture durable.

« Nous devons prendre la biodiversité en compte dans notre façon de gérer l’agriculture, la pêche, la forêt, la terre », a expliqué le président de l’IPBES, conscient que la population mondiale va continuer à croître, donc ses besoins aussi.

« Si nous pouvions réduire le gaspillage de nourriture, nous n’aurons pas nécessairement à doubler sa production dans les 50 prochaines années », a suggéré Robert Watson.

Une méthode rigoureuse

Durant trois ans, plus de 550 chercheurs ont travaillé bénévolement sur ces évaluations, qui synthétisent les données d’environ 10 000 publications scientifiques, sur les Amériques, l’Afrique, l’Asie-Pacifique et l’Europe-Asie centrale. Le résultat final couvre la totalité de la Terre, hormis les eaux internationales des océans et l’Antarctique.

Les rapports ont été passés au peigne fin par plus de 750 experts et décideurs de 115 des 129 pays membres de l’IPBES réunis toute la semaine à huis clos à Medellin, en Colombie. Ils en ont rédigé des synthèses d’une trentaine de pages chacune pour orienter les dirigeants en matière de protection de la biodiversité.

« Il y a beaucoup de débats. Les messages clés ont vraiment été discutés mot à mot », a déclaré Anne Larigauderie, secrétaire exécutive de l’IPBES, en précisant que « l’évaluation sur l’Europe et l’Asie centrale a demandé huit séances de trois heures […] et une autre, la dernière qui s’est terminée à 4 heures du matin ».

Lundi, l’IPBES lancera un cinquième rapport, le premier du genre sur l’état des sols de la planète, dégradés par la pollution, la déforestation, l’exploitation minière et des pratiques agricoles non durables.

Source : AFP par le Parisien

10 avril 2018

Cosmos, une odyssée à travers l'Univers

Un voyage au long cours dans le temps et l'espace à la découverte des mystères de notre univers, en compagnie de l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson. Dans cet épisode, il prend comme point de départ la Voie lactée et raconte le destin tragique de l'Italien Giordano Bruno, brûlé vif en l'an 1600 pour sa théorie visionnaire de l'infinité de l'Univers.

Plus de trente ans après "Cosmos", remarquable série de vulgarisation scientifique créée par l'astronome Carl Sagan à l'intention du jeune public, cette série documentaire en treize épisodes en reprend le principe. C'est désormais l'astrophysicien Neil deGrasse Tyson qui, à bord d'un vaisseau imaginaire, nous guide à la découverte de l'espace ou à la rencontre de ceux qui l'ont exploré. Dans cet épisode, il prend comme point de départ la Voie lactée et raconte le destin tragique de l'Italien Giordano Bruno, brûlé vif en 1600 pour sa théorie visionnaire de l'infinité de l'Univers.


8 avril 2018

Les clés de l'Univers - Mécanique et création

Les orbites sont responsables de collisions intergalactiques ; comment ont-elles créé la vie sur Terre et détruit d'autres planètes ?


6 avril 2018

Les faces cachées de la Lune

Hémisphère de la Lune qui est en permanence tourné dos à la Terre, l'autre côté étant nommé face visible de la Lune. En effet, un seul et même côté de la Lune est visible depuis la Terre, car la Lune possède une période de rotation égale à sa période de révolution (27,3217 jours), phénomène appelé rotation synchrone. Le côté complémentaire est donc invisible depuis la Terre.

5 avril 2018

Le monde de demain - Les météores

On le sais, les météorites peuvent anéantir en grande partie la vie sur Terre, elle l'ont déjà fait. Mais se pourrait-il que ces objets soit également les artisans de notre créations ? Et pourront nous un jour exploiter leurs immenses ressources ?

4 avril 2018

L'Univers et ses mystères - Au-delà du Big Bang

Plongez au cœur de l'univers. Dans ses mystères, découvrez les secrets de notre passé et les clés de notre futur !

50 ans après les premiers pas de l'Homme dans l'espace, l'Univers nous révèle à peine ses plus grands secrets. Grâce aux robots qui nous donnent une vue inédite des paysages rouges de Mars et aux télescopes super-puissants qui capturent des images incroyables de la naissance des étoiles et de leur transformation en trou noir nous pouvons désormais mieux connaitre l'immensité qui entoure notre Terre. Et peut-être même découvrir de nouvelles planètes !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...