Recherche

22 juin 2018

FLASH - Une histoire de dette... souriez, vous êtes filmé !

Les temps sont durs, le pays est très endetté, tout le monde vit à crédit.

Arrive un riche touriste allemand. Il arrête sa belle grosse voiture devant l'hôtel de la ville et entre.


Il pose un billet de 200 euros sur le comptoir et demande à voir les chambres disponibles afin d'en choisir une pour la nuit.

Pour 200 euros, le propriétaire de l'établissement lui donne toutes les clés et lui dit de choisir celle qui lui plaira.

Dès que le touriste a disparu dans l'escalier, l'hôtelier prend le billet de 200 euros, file chez le boucher voisin et règle la dette qu'il a envers celui-ci.

Le boucher se rend immédiatement chez l'éleveur de porcs à qui il doit 200 Euros et rembourse sa dette.

L'éleveur, à son tour, s'empresse de régler sa facture à la coopérative agricole où il se ravitaille en aliments pour le bétail.

Le directeur de la coopérative se précipite au café régler son ardoise.

Le barman glisse le billet à la prostituée qui lui fournit ses services à crédit déjà depuis un moment.

La fille, qui occupe à crédit les chambres de l'hôtel avec ses clients, court acquitter sa facture chez notre hôtelier qui pose le billet sur le comptoir, là où le touriste l'avait posé auparavant.

Le touriste Allemand redescend l'escalier, annonce qu'il ne trouve pas les chambres à son goût, ramasse son billet et s'en va.

Personne n'a rien produit ! personne n'a rien gagné ! mais plus personne n'a de dette !!!

Voilà pourquoi, en ce moment, les banques n'ont aucun intérêt à vous prêter de l'argent.

Les banques s'enrichissent tant que vous êtes endettés...

Source : Médiapart (2014)

20 juin 2018

La France qui triche, qui fraude !

En France, on estime la fraude fiscale à quarante cinq milliards d'Euros, soit 15 % du budget de l'état. Le travail au noir et, par conséquent, les cotisations non versées à l'URSAFF, représentent un tiers du trou de la sécurité sociale. Quant aux assurances, 10 % des déclarations d'accident seraient maquillées.

Escrocs patentés, tricheurs à la petite semaine sont de plus en plus nombreux. Ils gagnent de l'argent en toute illégalité et bien souvent sur le compte de la collectivité. Nous payons chaque jour le prix de la triche. Le trou de la sécurité sociale ? L'augmentation de nos primes d'assurances ? Le prix des biens culturels, CD ou les DVD ? La faute à la fraude.

Les abus sont tels que les organismes publics ou privés renforcent tous leurs services de contrôles : inspecteurs et contrôleurs traquent les fraudeurs avant de les remettre dans les mains de la police et de la justice. Enquête sur ces affaires longtemps dissimulées à la connaissance du public.



Faux malades, faux chômeurs, fausses victimes... vrais escrocs !

En France, la fraude aux allocations chômage est évaluée par l'Unedic à 80 millions d'euros. Des individus achètent, pour un prix modique, un "kit Asedic", des documents fictifs qui leur permettent d'être indemnisés. Que risquent ces tricheurs? Les escroqueries à la Sécurité Sociale se développent également. Comment travaillent les contrôleurs des caisses d'allocations familiales? Pour lutter contre les arnaques aux assurances, les compagnies font appel à des détectives chargés de démasquer les fraudeurs.




La France du Faux et des Combines

Enquête sur les filières de fabrication de faux-papiers, devenus une véritable industrie en France, en réussissant même à ouvrir un compte bancaire à l'aide de faux-papiers, sur présentation de faux justificatifs. Ce document a également suivi une section spécialisée de la Brigade financière, créée récemment pour faire face à la multiplication de ce type d'escroqueries, durant le démantèlement d'un énorme réseau de faux comptes bancaires à Lyon. Elle reconstitue enfin l'une des plus grandes affaires d'escroquerie à la Caisse Primaire d'Assurance Maladie des Alpes-Maritimes, à l'occasion du verdict rendu à Nice. Un tour de France des petites et grandes malversations, pouvant atteindre des centaines de milliers d'Euros, qui sont répercutées sur le portefeuille des clients des banques et sur celui des contribuables...


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...