Recherche

22 décembre 2012

Foxconn : enquête au vitriol sur la face cachée d’Apple

EXPLOSIF ! L’image de la société Foxconn, déjà largement terni après les différents scandales qui ont retracé son parcours macabre, n’est pas prête de s’arranger. Envoyé Spécial, diffusé sur France 2, a révélé les conditions de vie précaires des employés. Mais dans l’ombre de ce géant chinois de la production high-tech se tient Apple et ses monstrueuses commandes. Conditions de travail exécrables, émeutes et fermetures d’usines, embauche de mineurs, vague de suicides... Un cocktail détonant pour Foxconn qui emploie des ouvriers à la limite de l'esclavage et mérite le carton rouge !

C’est une exclusivité mondiale. Une plongée dans l’univers Foxconn. Cette entreprise de 1,4 million de salariés est le principal sous-traitant d’Apple en Chine. Des chaînes de fabrication de Foxconn sortent tous les Iphone, Ipad et Ipod, mais aussi des millions d’équipements électroniques d’autres marques.

Pour la première fois, les équipes d’Upside TV ont infiltré des usines, afin de dévoiler de l’intérieur, les conditions de travail des ouvriers. En suivant leur quotidien, on découvre la vie de ces salariés dédiée à la production avec une organisation draconienne du travail. Plonger dans le monde Foxconn nous permet aussi de comprendre les vagues de suicides qui ont marqué l’entreprise : jusqu’à 13 morts, en quelques mois, il y a 2 ans. Depuis, le fabriquant a installé des filets anti-suicides à toutes les fenêtres des bâtiments, des bibliothèques, ou une ligne d’appel, « la ligne de l’amour ». Foxconn a également redéployé des usines dans des régions éloignées de Chine, où les salaires sont moindres. Mais, les suicides se poursuivent chez les salariés de Foxconn, notamment ceux qui travaillent sur les lignes de production du dernier smartphone. L’iphone 5 est particulièrement difficile à fabriquer avec semble-t-il plus de pression pour les salariés. Enquêter en Chine sur Foxconn est d’une extrême complexité. Pour réaliser ce documentaire, il a fallu parvenir à éviter les contrôles de police. Afin de révéler ce « système Foxconn », nos interlocuteurs ont choisi de prendre des risques considérables, pénétrer en caméras cachées dans ces usines aussi grandes que des villes. D’autres, comme des O.N.G., des membres de la société civile n’hésitent plus à prendre publiquement la parole face à ce géant de l’industrie chinoise.



ATTENTION : Certaines scènes du documentaire au vitriol peuvent choquer

Avez-vous jamais cessé de penser à la façon que nouvel iPhone dernier cri fait son apparition dans vos mains ? De nombreuses personnes imaginent une usine impeccable et moderne où les robots de haute technologie mis ensemble ces appareils élégants, mais une vidéo d'infiltration montre à quel point loin de la réalité, cette image est une réalité.

La vérité est que les conditions dans les usines où les produits Apple sont construits sont relativement inhumaines et ont été pendant un certain temps. Ces travailleurs sont soumis à des horaires très exigeants qui consistent en des quantités illégales d'heures supplémentaires. En Chine, tout travail effectué au-delà de 40 heures par semaine est considéré comme des heures supplémentaires, et il est contre la loi pour les travailleurs à travailler au-delà de 36 heures supplémentaires par mois, selon les droits du travail à but non lucratif prônent China Labor Watch. En outre, autant que 12 de ces travailleurs sont logés dans un seul dortoir étroit - et ils endurent toutes ces difficultés physiques et mentales à toucher 1,85 dollar de l'heure.

Bien que ces ouvriers de l'usine gagnent des salaires à environ 1,85 dollars d'heure, Apple gagne plus de 18 milliards de dollars pa an sur leur travail. En fait, China Labor Watch a estimé que les salaires de ces 1,6 million de travailleurs dans la chaîne d'approvisionnement à 3,4 milliards de dollars, ce qui est seulement 2,6 pour cent des recettes totales d'Apple en 2015. Selon leurs calculs, il ne coûteraient l'entreprise de 1,9 milliard de dollars par trimestre pour stimuler les conditions de travail pour ces personnes de façon spectaculaire, ce qui est juste une petite fraction des bénéfices.

La vidéo montre des conditions que les revendications d'Apple n'existent pas

L'entreprise affirme avoir éliminé les conditions de travail dangereuses et l'exploitation des travailleurs dans sa chaîne logistique, mais les travailleurs sont encore surchargés de travail et fortement sous-payés dans les usines chinoises détenues par les fournisseurs Pegatron et Foxconn.

China Labor Watch a analysé plus de 1200 bulletins de paie délivrés aux travailleurs à l'usine Pegatron à Shanghai. Ils ont découvert que plus de 70% des travailleurs a dépassé 60 heures par semaine, avec certains d'entre eux accumulant jusqu'à 72 heures une seule semaine ! Cela va à l'encontre des revendications publiques d'Apple que ses ouvriers ne travaillent pas plus de 60 heures par semaine.

En plus de cela, ils sont souvent contraints de rester très tard et venir au début des réunions, et ce temps est impayé.

Le rapport dit: "Avant les heures supplémentaires, les travailleurs faisant l'iPhone ne gagnent que le salaire minimum local de 318 dollars par mois, soit environ 1,85 dollars de l'heure. Ce n'est pas un salaire décent. Même si l'usine ne prescrivait pas les heures supplémentaires comme il le fait, les travailleurs serait encore dépendre de leurs semaines de travail de 60 heures pour passer."

Les conditions si mauvaises que les ouvriers préféreraient mourir que de continuer

Les travailleurs ne sont pas satisfaits des conditions, mais la plupart d'entre eux ont besoin de l'argent mal qu'ils ne peuvent pas se permettre d'essayer de combattre pour de meilleures conditions. En 2010, 18 travailleurs de Foxconn ont sauté du toit dans une tentative de suicide pour protester contre leurs conditions de travail, 14 d'entre eux sont morts. Deux ans plus tard, 150 travailleurs prévoyaient en faire autant, mais ont été sacqués. Plutôt que d'améliorer les conditions de travail, l'entreprise simplement installé des filets de sécurité autour de leurs bâtiments pour prévenir de futures tentatives de suicide afin d'éviter de salir encore leur réputation.

Apple ne dispose pas d'un grand record en ce qui concerne l'environnement, que ce soit. Selon un article de Natural News de 2011, Apple a été identifié dans un rapport par les groupes environnementaux chinois comme le pire pollueur multinationale de ce pays. L'auteur du rapport en question a également souligné qu'Apple n'a pas montré beaucoup d'inquiétude à propos de son classement. Le rapport mentionne également la façon dont 49 travailleurs d'Apple chinois ont été empoisonnés par le nettoyage chimique toxique et ont développé des maladies débilitantes. Apple n'a pas répondu aux demandes de renseignements des victimes dans ce cas, bien qu'ils ne cessent d'utiliser le produit de nettoyage en question.

Une enquête de la BBC Panorama de l'année dernière a découvert l'horrible traitement pour les travailleurs dans les usines d'Apple et a trouvé un certain nombre de violations. Leur vidéo a montré les travailleurs de s'endormir sur leur lieu de travail. Un travailleur a déclaré avoir été forcé à travailler pendant 18 jours consécutifs, malgré faire des demandes répétées pour obtenir une journée de repos.

La BBC a également signalé des conditions inhumaines en aval de la chaîne logistique en Bangka, Indonésie. Bien que Apple affirme que ses minéraux sont sources éthiques, l'enquête de la BBC a trouvé des enfants aussi jeunes de creuser le minerai d'étain à la main dans des conditions très dangereuses où ils prenaient le risque d'être enterrés vivants.

Article traduit sur Natural News
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...