Recherche

10 février 2014

La rage contre le système - Fuck the system !

Le système est complètement pété et corrompu donc : désobéissance, boycott, résistance et solidarité. Peuples du monde : REVEILLEZ-VOUS !

La clé pour se libérer de la matrice infernale est VOTRE attitude. Chaque jour, nous sommes bombardés avec un message pas très subtil des programmateurs qui formatent nos cerveaux. Ils veulent que nous nous haïssions et la planète en commençant avec soi-même entraînant la montée de l'individualisme. Vous puez, vous avez donc besoin d’un déodorant ou de vous laver. Vos dents ne sont pas assez blanches et vous puez de la gueule, vous devez avoir un autre dentifrice. Vous êtes trop grassouillet, vous avez besoin d’un plan de régime, etc…

Chaque programme télé ternit votre image et vous pourrit la vie en vous disant d’arnaquer vos amis et voisins et d’être meilleur qu’eux. Le message pas aussi subtil de tout cela, hein : "Devenez un bon capitaliste !"

La plupart des informations locales sont au sujet de pauvres personnes commettant des crimes haineux. Les criminels en col blanc comme les parasites financiers qui possèdent Wall Street n’ont pas droit à la couverture de l’information - ceci est parce que ces criminels possèdent le système, incluant la chaîne de télé que vous regardez.

Si les riches peuvent vous garder concentrés sur ces pauvres bandits de supermarchés et la nouvelle maman octogénaire, alors ils peuvent continuer à pomper le gouvernement de manière incessante et à voler les milliards de dollars émanant du business de délits d’initiés en bourse qui demeureront hors de l’écran radar des médias et du public.

Le disque rayé qu’ils essaient de graver en nous depuis notre naissance est celui-ci : "Vous êtes mauvais - pêché originel ? - mais le système lui est parfait. Vous êtes un échec, mais la matrice n’a pas de défauts. Haïssez-vous vous-même et adorez le système et l’oligarchie qui le possède."

Lorsque vous commencez à vous apercevoir que le système est en fait préconçu pour l’exploitation, pour tricher et mentir, vous pouvez faire deux choses. Vous pouvez choisir d’embrasser le système et devenir moralement corrompu en travaillant pour remplir plus avant les buts d’une entreprise du mal, investir votre fond de pension dans leurs marchés boursiers destructeurs en espérant implicitement que la matrice deviendra encore plus sinistre et cynique, encore plus puissante pour qu’elle puisse plus vous bénéficier.

Ou vous verrez tout cela pour ce que c’est vraiment et embrasserez votre humanité. Si vous faites cela, il n’y a qu’un choix. Vous devez vous distancer du système par la non-participation et entrer en guerre contre la matrice à tous les niveaux.

Les deux façons les plus efficaces de batailler sont de retenir votre sueur et ne pas la gaspiller sous la forme de petit boulot pour des exploiteurs et de fermer votre chéquier à ses grosses boîtes de distribution.

Le vieil adage qui dit que "vivre simplement permet aux autres simplement de vivre" est bien vrai. Votre travail à bon marché et vos dépenses de consommation ne servent qu’à renforcer la matrice.

Je ne vais pas en dire plus sur les maux de la matrice, par ailleurs débattus. J’ai écrit au sujet des preuves concernant le monde régi par un groupe de puissants qui s’appellent eux-mêmes "Illuminatis" et qui profitent de la mort, de la destruction et de la dette, dans mon livre "Big Oil".

Les histoires de comment notre consommation effrénée de produits de ces satanistes dans le monde développé prive littéralement ce que ces lèche-bottes appellent les bouches inutiles du monde en développement peuvent être trouvés en abondance dans mon livre "The Grateful Unrich".

Ma tâche maintenant n’est plus de vous convaincre que le système en place est pourri jusqu’à la moelle ou que vous devriez pratiquer la non-participation comme moyen à la fois vous émanciper vous et le reste de la planète de ces manipulateurs.

Ma tâche est maintenant de vous montrer en termes simples et pratiques comment le faire. Cet écrit littéraire est pour ceux d’entre vous qui savent ce qu’il y a à savoir et sont sensibles comme tous ceux qui ont été témoins des atrocités oligarchiques.

Avant qu’on ne puisse s’échapper de la matrice, nous devons devenir des guerriers dans la bataille qui nous oppose à elle. A ce point, on réalise que quitter le système le plus possible demande une vision globale qui condamne le système comme votre ennemi.

Si vous êtes un adorateur du système ou si si vous le concevez comme une alternative valide, alors vous commencerez à perdre votre humanité. Vous deviendrez cynique en ce qui concerne les buts de vos frères humains et de la nature. Paradoxalement, si nous aimons l’humanité et le monde naturel, nous devons détester le système de tout notre cœur. Nous devons déclarer la guerre à toutes ses facettes dans nos vies quotidiennes.

Ce paradoxe a une récompense, qui à mon sens peut-être vue comme soit un aspect spirituel que j’appelerai un karma instantané ou un aspect scientifique connu comme étant chaque action produit une réaction égale. Au bout du compte, ces deux choses sont exactement les mêmes.

Alors bien qu’il semble que de déclarer la guerre au système sera un chemin ardu et difficile, vous trouverez qu’une fois que vous vous êtes embarqué sur cette route, la vie devient en fait bien plus facile.

La libération est atteinte au travers de l’empathie pour toute forme de vie. Lutter contre les avancées de la matrice devient un jeu et on y prend beaucoup de plaisir.

Votre cœur devient de nouveau léger. Le stress se lève. Le temps bouge plus lentement au rythme de la nature au lieu de la vitesse élevée de la matrice, qui est faite pour nous désorienter, nous emplir de confusion et nous refuser la connaissance de qui nous sommes vraiment et pourquoi nous sommes ici.

Ceci ne veut pas dire que la transition ne sera pas difficile du tout. La matrice est faite de telle façon que chaque citoyen sous son contrôle porte un badge de la police de la pensée. Lorsque vous vous embarquez sur le chemin de la libération, vous rencontrerez des membres de votre famille, des amis, des voisins, qui essaieront de vous policer de retour dans la toile d’araignée.

Ils ne veulent pas que vous quittiez le système ils tenteront donc incessamment de vous tirer de nouveau dans le marécage de la misère dans lequel ils résident. Leur propre malheur sera la base par laquelle ils essaieront de vous ostraciser, de se moquer de vous et de vous isoler. Ils sont ces mécanismes de police sur lesquels comptent la matrice pour vous maintenir dans cette prison. Alors vous devrez être résolu, brave et fort.

Une fois que vous aurez enduré le ridicule et que vous vous serez réfugié en terre plus sécurisée, vous pourrez alors vous retourner vers la fange et aider vos amis et famille à s'échapper également.

Vous devez comprendre que la plupart ne le feront jamais. Des créatures de confort les ont piégé dans une illusion de bonheur. Beaucoup sont toujours en train de gagner l’accord, l’acceptation de leurs parents, voisins et autres personnes de leur ville.

Mais certains prendront votre main tendue et en sortiront. Il y en a eu beaucoup dans ma vie. Ceci est très réjouissant et réaffirme la voie de la libération.

Il y aura aussi une certaine solitude sur ce chemin presque jamais emprunté. La plupart des personnes ne comprendront pas vraiment. Ceci doit être accepté comme le prix de la liberté. C’est un prix qui vaut le coup d’être payé.

Alors que vous avancerez plus avant sur le chemin de la libération de la matrice, vous rencontrerez un nombre croissant d’autres personnes qui se dirigent dans la même direction. Certains de ces esprits frères deviendront vos meilleurs amis.

Tout le monde debout et en avant la fraternité !

2 commentaires :

Brebis Gall a dit…

Oui, sauf que j'ai horreur de ce terme de citoyen, qui lui-même est connoté FM !!!

Pierrick Labbe a dit…

Bonjour

Je voulais vous féliciter pour votre blog que je consulte depuis 2 ans environ. Cela a été le premier site d'information alternative que je suis et qui m'a éloigné des mierdias traditionnels. Désormais j'en consulte quotidiennement plusieurs. Je vous encourage a continuer. Je ne sais pas qui se cache derrière ce blog mais le seul petit reproche que je pourrais faire c'est que la fréquence de publication est assez faible. Je comprends que vous n'ayez sans doute pas la possibilité de publier davantage mais si c'est le cas je vous encourage vivement car vos articles sont très intéressants et permettent d'ouvrir les yeux et de mieux comprendre les rouages de l'économie et des bankgsters, de l'Europe, des lobbys et autre système pls ou moins cachés et officieux.

Félicitations et bonne continuation.

Pierrick
Un français expatrié au Pérou

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...