Recherche

4 avril 2013

Afrique extrême

L’Afrique est le continent mère - le cœur dont tous les autres se sont arrachés il y a 270 millions d’années. Enjambant l’équateur, ce bloc de terre puissant est unique. Nulle part ailleurs ne s’offrent une telle variété et une telle diversité d’animaux et de plantes d’une beauté à couper le souffle. Cette abondance a été nourrie au fil du temps - le thème clé de cette série.

Ce projet majeur est la première exploration complète de l’Afrique. De somptueuses images filmées pendant 15 ans dans des emplacements soigneusement recherchés produisent un film élégant et original qui promet de révéler au téléspectateur pourquoi l’Afrique est le continent le plus riche et le plus divers dans le monde pour sa faune et sa flore.

Episode 1 : L’odyssée des extrêmes

Depuis les plus anciennes montagnes d’Afrique de la vallée du Grand Rift jusqu’aux jeunes et bouillonnants sommets volcaniques des montagnes de la Virunga, nous voyons comment ces îlots, émergeant d’une mer de nuages, ont contribué à l’évolution de quelques formes de vies d’une extraordinaire diversité et d’une très grande exubérance.


Episode 2 : La savane imprévisible

A l’échelle de l’âge, la savane est l’adolescente de l’Afrique. Le plus récent et le plus dynamique de tous les environnements, elle serpente à travers le continent ourlant forêts et déserts. Le mélange d’étendues boisées et de vastes plaines a été propice à l’épanouissement d’une incroyable variété d’animaux et de plantes. Cet épisode explore le mystère de ce riche cycle d’énergies : les termites à elles seules mangent plus d’herbe que les gnous, les zèbres et les éléphants réunis, puis sont dévorées à leur tour par le plus farouche et le plus vorace des prédateurs de la savane : le cochon de terre.


Episode 3 : Les déserts vivants

Cet épisode est une célébration de la ténacité et de l’ingéniosité de la vie. Un voyage dans l’immensité des déserts qui dominent le paysage, du Sahara, au Kalahari en passant par le Karoo, qui s’achève au sud par le Namib, le plus ancien désert d’Afrique où la vie est maintenue grâce au brouillard côtier. Les animaux et les plantes peuvent réussir à persister, même dans ces conditions extrêmement arides. Utilisant des moyens étonnants pour se développer face à la raréfaction de l’eau, la radiation solaire intense et la pénurie de nourriture et d’abri, l’attente est la clé de leur survie… l’attente pour bien agir - au bon moment. Dans quelques cas extrêmes, la vie doit parfois patienter plus de 20 ans pour connaître son moment de gloire.


Episode 4 : Entre terre et mer

Les côtes, formées par le démantèlement du Gondwana il y a 100 millions d’années, définissent la forme familière de ce continent. Cet épisode témoigne de la naissance de l’Afrique, dans un voyage spectaculaire sur les pourtours du continent bordés de déserts, de montagnes, de forêts, de marécages et de savanes. En utilisant des images satellites et des photographies aériennes et sous-marines stupéfiantes, nous voyageons sur 29 000 kilomètres de rivages au creux d’une nature aussi riche que variée.


Episode 5 : Dans l'épaisseur des forêts

Dans l'univers végétal de la forêt tropicale d'Afrique, il faut saisir toutes les opportunités pour survivre. Au cours des millénaires, les pluies ont tour à tour arrosé la forêt avant de devenir plus rares, les rivières ont changé de lit, un nombre infini d'arbres est apparu et des espèces nouvelles se sont acclimatées. Réunissant humidité et chaleur, la jungle offre les conditions idéales pour la croissance des végétaux. Leur développement est si fort que les feuilles empêchent la lumière d'atteindre le sol. Cette végétation donne une multitude de fruits, qui font les délices des animaux.


Episode 6 : Au fil de l'eau

En Afrique, les lacs et les fleuves façonnent les paysages autant que les saisons peuvent façonner ces points et courants d'eau. A l'époque de la saison sèche, l'eau basse du fleuve Zambèze attire les buffles et les crocodiles mais elle fait le malheur des hippopotames qui se déshydratent. Les rives du fleuve attirent également des guêpiers superbes, des cormorans, mais aussi des varans qui s'attaquent à leurs oeufs. Et il y a le lac Malawi qui abrite une faune aquatique très particulière. Ou encore les marécages dont les félins, pourtant très peu attirés par l'eau, doivent quand même s'approcher s'ils veulent manger.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...