Recherche

4 janvier 2019

EXPLOSIF - Les Gilets Jaunes écrivent une lettre ouverte à Macron

Monsieur Le Président de la République Française, vous vous êtes adressé au peuple souverain de France ce lundi 31 Décembre 2018 à 20h00 pour exprimer vos vœux à l'ensemble des citoyens.

Nous, peuple de France, citoyens de ce beau et valeureux pays, citoyens de La France en Colère, nous prenons bonne note de vos déclarations et souhaitons réagir.

Oui, Monsieur MACRON comme exprimé par vous lors de votre allocution du lundi 10 Décembre 2018, il vous est arrivé « parfois » de blesser vos concitoyens par vos paroles et les ordres donnés aux forces de l'ordre. Oui, vous nous blessez en paroles et vous blessez le peuple physiquement en utilisant des armes de guerre sur les rassemblements de manifestations pacifiques des citoyens. La répression que vous menez sans aucune retenue sur l'ensemble des lanceurs d'alerte et des citoyens de ce pays est une déclaration de guerre sans cesse renouvelée.

Vos forces de I'ordre attaquent sauvagement le peuple mais aussi des journalistes, des « Street Médics » et tous les citoyens qui utilisent leur droit à manifester librement et pacifiquement. Vos bras armés défendent les intérêts personnels de votre couche sociale supérieure.

Vous dénoncez maintenant, lors de vos voeux, des excès, des débordements ? Vous parlez sans nul doute des exactions de vos forces de l'ordre à l'égard des citoyens...

Monsieur MACRON, vous accusez quelques « porte-voix » d'une foule haineuse, de s'en prendre aux élus, aux forces de l'ordre, aux journalistes, aux étrangers, aux juifs, aux homosexuels... » Vous les, accusez, sans les nommer. Oui Monsieur MACRON, vous parlez bien des gilets jaunes de France et de leurs initiateurs.

Et, comble de l'ironie, vous vous demandez même au nom de qui s'adresse à vous ces lanceurs d'alerte et nous vous citons « Parler au nom du peuple mais lequel ? d'où ? comment? »

Vous nous semblez bien perdu et en panique Monsieur le Président... Vous ne vous reconnaissez donc aucun peuple ? Mais de quelle Nation êtes-vous donc I'élu alors ?

Vous êtes donc tellement au-dessus de tout cela, loin, fort loin des couches inférieures ? Nous dénonçons vos accusations fausses et calomnieuses.

Monsieur le Président, ce mouvement que vous ne reconnaissez pas, ne vous en déplaise s'étend et se renforce à mesure que vos concitoyens se font matraquer, gazer, enfermer à ciel ouvert pendant des heures, dans un non-respect incroyable des droits des citoyens.

Alors, à vous entendre nous fustiger et nous accuser de tous les maux, il est peut-être temps pour les citoyens de France qui ont adopté ce gilet jaune comme signe de protestation de le retirer et de se présenter dans les rues, sur Ies places, comme les simples citoyens qu'ils sont, sans Gilets Jaunes, sans armes face aux grenades et aux matraques. Nous verrons si vous continuerez à battre les enfants, jeunes, vieux, femmes et hommes de France...


PS : Si vous avez reçu la lettre de Macron, ne l'ouvrez pas et faites un "NPAI - Retour à l'envoyeur" direct au banquier-dictateur ! Macron, t'es foutu, le peuple est dans la rue pour dire stop aux taxes et dictature !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...