Recherche

7 novembre 2016

FLASH - Quand la personne ne donne plus aucun signe de vie

Sans doute la pire des manières de rompre. Ne plus appeler. Ne plus donner signe de vie. Ne plus aller aux rendez-vous. Une méthode de rupture assez fréquente pour dire STOP ! Cette méthode s'appelle le ghosting qui a pour but : rompre en ne donnant aucune nouvelle pour de bon.

C'est une technique de rupture cruelle et qualifié de lâche : quitter quelqu'un sans prévenir et sans aucune explication. Bannir de ses contacts sur les réseaux sociaux, filtrer ses appels et SMS... L'autre devient un fantôme – d'où le terme de "ghosting". Et les conséquences de ce type de rupture peuvent être catastrophiques !

Ne plus décrocher le téléphone. Changer volontairement de numéro de téléphone. Changer de ville. Partir au bout du monde. Ne rien dire. Ne pas expliquer. Ne pas donner de raisons. Se marier avec un(e) autre. Oublier cet amour-là. Le rayer de sa vie. Rompre en faisant l’autruche est certes une solution radicale, mais elle bouleverse à l’extrême votre partenaire quitté, qui n’a aucune explication, aucune raison, qui peut même se demander s’il ne vous est rien arrivé de grave, qui va vouloir sans doute mener une enquête personnelle pour savoir ce que vous êtes devenu, qui va passer des jours à s’interroger, à essayer de comprendre puisque vous n’aurez donné aucune raison à votre absence, sauf si vous aviez auparavant menacé d’agir ainsi par ras le bol.

Ce phénomène a même été l'objet d'une étude en 2014 : selon un sondage mené sur un millier de personnes par You Gov et le Huffington Post, 11% des personnes ont déjà utilisé cette technique pour mettre fin à une relation devenue indésirable et 13% ont été "ghostés". Et même les people s'y mettent. Charlize Theron avait, selon certains magazines, cessé de répondre aux appels et aux SMS de Sean Penn pour lui signifier la rupture – allégations que l'actrice a toutefois démenti depuis.

La personne plaquée attendra peut-être toute sa vie votre retour. Si la torture est votre domaine de prédilection, vous pouvez agir ainsi. Mais cette action dépasse de loin la lâcheté. Elle nie parfaitement l’autre, que vous avez pourtant aimée, comme si elle n’avait jamais existé. Pas très fair-play comme méthode.

Elle peut laisser sur le carreau à force de remise en question sans aucune réponse de votre part. À utiliser si vous avez un cœur de pierre, une détermination sans faille, et si vous êtes sûr de toujours être capable de vous regarder dans le miroir, tous les matins du monde !

Selon Vincent Cespedes, ce type de rupture est inhérent à la manière dont nous concevons les rencontres avec les nouvelles technologies et ses applications de rencontre ultra rapides: "On a un usage consumériste de l'amour. Le ghosting c'est ça, on vit tout ce qu'on a à vivre avec une personne et ensuite c'est poubelle !" Et de déplorer : "Ça montre que les relations amoureuses sont de plus en plus en dehors du cercle de la responsabilité par rapport à l'autre. Alors qu'on exige cette responsabilité dans l'amitié: vous voulez quelqu'un de fidèle, de loyal. En amour, on est loin de l'amitié".

Une forme de lâcheté dont n'ont pas toujours conscience les "ghosteurs": "Souvent ceux qui ghostent argumentent en disant qu'ils souffrent trop et qu'ils n'ont pas la force d'assumer une explication. Ils se positionnent comme victime alors qu'ils font énormément de mal", observe Vincent Cespedes.

Le fait de ne plus donner aucun signe de vie sur plusieurs jours consécutifs se traduira d'office par un bannissement immédiat pour négligence totale. Lorsque j'ai eu des cas de ghosting en 2004, 2006 et 2007 : j'ai tout simplement arrêté les frais.





Source : Larguer.com et BFM
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...