Recherche

28 octobre 2013

Une planète similaire à la notre se trouverait à 13 années-lumière

Des chercheurs ont repéré une petite centaine de planètes potentiellement habitables dans notre galaxie. Trois d'entre elles ont des caractéristiques proches de la Terre.

La Voie Lactée fourmille de planètes potentiellement habitables, qui tournent autour d'étoiles plus petites et moins chaudes que le soleil. C'est ce que met en lumière une étude publiée mercredi par des astronomes du centre d'astrophysique de l'université d'Harvard.

Ils se sont intéressés à ces étoiles, dites "naines rouges", très fréquentes dans notre galaxie. Bien qu'elles soient plus petites et moins chaudes que notre soleil, elles offrent des conditions propices aux planètes comme la Terre.

Ainsi, 6% d'entre elles posséderaient des planètes de taille similaire à la Terre et de climat comparable, c'est-à-dire potentiellement habitables. La plus proche se trouverait à seulement 13 années lumières de nous, une année lumière correspondant à 9.460 milliards de kilomètres.

"Une autre Terre dans notre voisinage cosmique"

"Nous pensions que nous devrions explorer de vastes distances pour trouver une planète comme la Terre, mais maintenant nous réalisons qu'une autre planète comme la Terre est probablement dans notre voisinage cosmique, attendant d'être découverte", s'est enthousiasmée Courtney Dressing, astronome à l'université de Harvard et principale auteure de l'étude.

Pour autant, une exoplanète habitable autour d'une "naine rouge" serait un monde très différent du nôtre. Mais cela n'empêcherait pas la vie d'exister, avec une atmosphère suffisamment épaisse ou des océans profonds pour distribuer la chaleur autour de la planète.

En outre, comme les naines rouges ont une existence plus longue que celles d'étoiles comme le soleil, les exoplanètes autour sont beaucoup plus vieilles et la vie y serait aussi plus ancienne.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...