Recherche

30 janvier 2017

Dans une prison haute-sécurité américaine

Cette plongée exceptionnelle dans une prison de haute sécurité, dit Supermax, en Virginie, au plus près des détenus et des gardiens, reflète un certain état de l'Amérique.

Ouverte en 1998, en Virginie, au cœur des Appalaches, la prison de Red Onion, dite "Super Max", est l'un des quarante centres américains de détention de très haute sécurité considérés comme "modèles". La réalisatrice a obtenu l'autorisation exceptionnelle de filmer longuement à l'intérieur de cet établissement ultramoderne, notamment dans le quartier d'isolement qui a fait sa réputation d'inviolabilité : les détenus les plus dangereux y sont enfermés dans la solitude la plus totale, parfois plusieurs années durant, à l'intérieur d'une cellule de 8 mètres carrés, vingt-trois heures sur vingt-quatre. Ils ont droit à une heure par jour à l'air "libre" – si l'on peut dire, car même dans la cour, chacun reste confiné dans une cage qui lui interdit là aussi tout contact humain. Avec une sobriété exemplaire, Kristi Jacobson recueille la parole des détenus, mais aussi des gardiens, offrant une plongée hallucinante dans un système carcéral inhumain, miroir déformant d'une société qui élève des murs de plus en plus hauts contre ses propres laissés-pour-compte.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...