Recherche

26 avril 2016

CARTON ROUGE - Votre télé est tombée en panne ? Normal, c'était prévu pour !

Une technique bien rodée par des industriels sans scrupules qui consiste à raccourcir la durée de vie des produits, n'est-ce pas Apple et Samsung qui méritent le carton rouge, pour nous faire consommer plus et polluer d'avantage l'environnement. Cette technique s'appelle : l'obsolescence programmée, signe majeur de gâchis ! La plupart des produits sont "Made in China" et certains peuvent êtres contrefaits.

Quand les produits s'auto-détruisent, se bloquent, lâchent sans prévenir ou deviennent trop vieux. Voici quelques faits :
- Iphone qui prend feu
- Smartphone en feu
- batterie qui explose (mobiles high-tech, cigarettes électroniques,...)
- Mort subite de l'appareil (ne s'allume plus du jour au lendemain ou s'arrête net de fonctionner)
- Ordinateurs qui prennent feu
- Imprimantes qui se bloquent électroniquement après un certain nombre d'éditions
- Electroménager HS au bout de quelques années
- Les nouvelles normes nous obligeant de changer de produit (passage a la TNT HD,...)
- Exit les PC trop anciens pour faire tourner Windows 10
- Produits Apple qui durent à peine 3 ans







RCF L'obsolescence programmée des produits n'est autre que l'ensemble des techniques utilisées par les fabricants pour réduire délibérément la durée de vie des produits. Chacun peut constater en effet qu'une télévision ou une machine à laver tombe en panne avant ses 10 ans.

Il existe plusieurs formes d’Obsolescence programmée, notamment celle liée à l’innovation ou à l’esthétisme. Une entreprise de smartphone, par exemple, peut proposer régulièrement des modèles plus performants ou plus esthétiques, rendant les anciens modèles "obsolètes" ou démodés. Mais c’est au consommateur de décider ou non de son achat. On parle aussi d’obsolescence "systémique" par exemple en informatique. Il s'agit de rendre obsolète un produit en changeant le système dans lequel il s’utilise. Mais la forme généralement la plus observée consiste à introduire dans un produit une partie ou un composant inutilement fragile afin que le produit devienne inutilisable plus rapidement.

Il est désormais possible de saisir la justice sur certaines pratiques industrielles visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit. La loi sur la transition énergétique votée en 2015 sanctionne cette pratique. Elle peut entraîner jusqu’à 2 ans de prison et 300.000 euros d’amende. Selon ce même texte de loi, l’Obsolescence programmée de produits désigne "l’ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise, notamment par la conception du produit, à raccourcir délibérément la durée de vie ou d’utilisation potentielle de ce produit afin d’en augmenter le taux de remplacement". On peut définir plus simplement l’Obsolescence programmée comme une stratégie des fabricants de produits qui consiste à planifier son arrêt de fonctionnement dès sa conception: cela oblige le consommateur à racheter le produit et assure à l’entreprise des ventes sur le long terme.

Depuis le 1er mars 2015, les professionnels doivent informer les consommateurs sur la disponibilité des pièces détachées afin de les orienter vers des produits durables. La Grande distribution fait particulièrement figure de mauvais élève. Il est pourtant rappelé que les professionnels encourent une amende administrative pouvant aller jusqu’à 15.000 euros par infraction constatée. Mais qu’en est-il de cet affichage des pièces détachées disponibles ?

La loi consommation a été une première étape visant à mieux informer le consommateur sur la garantie légale ou sur la disponibilité des pièces détachées. Celle sur la transition énergétique permet de mettre en place un modèle de production et de consommation tenant compte des limites de notre planète.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...