Recherche

17 janvier 2016

Les marchés boursiers vont prendre cher dans les fesses !

Dans la foulée de panique générale sur les marchés mondiaux pour commencer la nouvelle année, aujourd'hui, l'homme qui est devenu légendaire pour ses prédictions sur les QE, mouvements historiques en devises, et les grands événements mondiaux,... a averti ce sera la pire crise que le monde ait jamais connu .

Très peu de problèmes commencent au coeur. Généralement, les difficultés commencent tout autour. Quand un empire tombe, ce sont les plus éloignées où les difficultés commencent. Il semble insignifiante à l'époque et est donc ignoré par les dirigeants. Finalement, le problème atteint le coeur, mais il est alors trop tard pour faire quoi que ce soit ...

Les actions viennent de subir deux corrections de 10% sur un très court laps de temps. C’est difficile à quantifier, mais d’après nos tests, Ce que nous venons de vivre, c’est seulement réalisé à trois reprises dans l’histoire, en 1929, 2000 et 2008. Toutes ces dates avaient précédé de grands cycles baissiers sur les marchés financiers.

A plus court terme, la quasi-majorité de nos indicateurs se trouvent maintenant en survente ou signalent un pessimisme extrême. Depuis 5 ans et selon le ratio sur le volume d’achats, nous assistons au plus important déséquilibre entre les ventes et les achats.

pour le moment, il n’y a aucune réaction des marchés face à ce climat de survente… Le S&P 500 a maintenant corrigé de 10% depuis ses sommets atteints sur les 12 derniers mois et ce pour la seconde fois sur un laps de temps relativement court. Il est même en train de corriger de plus de 10 % actuellement et vient de franchir à la baisse, le seuil important des 1900 points qui pourrait constituer le signal enclenchant un renversement de tendance à la baisse des marchés. L’indice S&P 500 évoluait depuis des années dans un canal haussier.

Situation identique à celle du crash du marché actions en 1929, 2000 et 2008

Il faut revenir en 1928, et cela ne s’est produit qu’à quatre autres dates, en octobre 1929, le 23 mai 2000, le 11 octobre 2000 et le 8 janvier 2008. Comme le montre le graphique du S&P ci-dessous, ces dates doivent donner de nombreux frissons à tous ceux qui sont haussiers.

Ce signal est-il significatif ? Nous n’avons pas plus d’exemples que ces trois cas uniques et historiques, mais ils étaient tous cohérents et la configuration actuelle est similaire.

A plus court terme, les ventes sur la journée du mercredi 13 janvier 2016 étaient énormes, avec plus de 90% des transactions orientées à la vente. Au cours des 10 derniers jours, le ratio sur le volume d’achats a chuté en dessous de 28% pour la première fois en cinq ans.

En conséquence, C’est l’un d’un des pires épisodes boursiers que nous avons analysé et publié en 18 ans. Les actions sont objectivement survendues et les marchés ne réagissent pas bien pour le moment. Il y a des craintes persistantes à long terme, mais aussi quelques points positifs quand on analyse d’autres marchés survendus.

Préparez-vous à la destruction totale du système financier !

Aujourd’hui, l’homme qui est devenu une légende pour ses anticipations de QE, dans les fluctuations des devises et sur des événements mondiaux majeurs mettent en garde sur le fait que les gens doivent se préparer à la destruction totale du système financier actuel.

Egon Von Greyerz fondateur de Matterhorn Asset Management & Gold Switzerland - Combien de temps peut survivre un marché haussier alimenté avec du papier toillette ?

Il semble qu’un marché haussier nourrit avec de la monnaie de singe ne s’arrête jamais de grimper. Quelles que soient les nouvelles (surtout mauvaises), les marchés financiers à travers le monde réagissent toujours positivement. Cela prend beaucoup de temps à tuer un marché haussier et même lorsqu’il est alimenté par du papier sans valeur tangible.

Les banques centrales n’ont aucune politique

La semaine dernière, les marchés financiers ont bondi sur les nouvelles selon lesquelles la BCE comme la Banque Populaire de Chine (baisse des taux) allaient accroître la taille de leur Quantitative Easing (QE). Mais les nouvelles venant de la Réserve fédérale ont à nouveau pris une autre tournure, avec une hausse potentielle des taux d’intérêt repoussée en Décembre. Comme je l’ai dit à de nombreuses reprises, ni la Réserve fédérale ni aucune autre banque centrale n’arrivent à comprendre ce qu’il se passe. Ils continuent de réagir aux événements et changeront d’avis quotidiennement. Les banques centrales n’ont absolument aucune politique quelle qu’elle soit…

Est-ce que la volatilité des marchés nuit à la préservation du patrimoine ?

Lors d’un entretien avec KWN, j’ai parlé à l’homme qui a anticipé le fait que la banque nationale suisse allait subir des pertes monstrueuses qui déstabiliseraient le système financier mondial. Son entreprise est la seule au monde à proposer des conseils en investissement sur les métaux précieux en dehors du système bancaire en restant propriétaire avec un contrôle complet de son investissement.

Il est aussi devenu une légende avec ses prévisions sur les QE, ainsi que dans les fluctuations de devises et sur des événements mondiaux majeurs. Pour trouver la solution que propose, lui et son entreprise à la question que tout le monde se pose depuis la nuit des temps.

Egon Von Greyerz poursuit : La Réserve fédérale suit exclusivement les fluctuations du marché financier.

Si le marché est en hausse, La Réserve fédérale pense qu’elle peut augmenter les taux et si il est en baisse, elle utilise alors n’importe quel artifice financier dont elle dispose pour enrayer la chute. Dans ces conditions, vont-ils vraiment augmenter les taux en décembre ? Eh bien cela dépendra si le marché financier a une indigestion avant qu’il n’arrive à avoir un estomac plein de papier. A mon avis, il est probable que le marché haussier va mourir d’épuisement du fait d’une alimentation inadaptée et donc trop riche (plusieurs trillions imprimés)…

Nous allons probablement atteindre très bientôt un point de non retour lorsque les investisseurs du monde entier se rendront compte que les milliers de milliards de dollars de papier sans aucune valeur imprimés par les banques centrales ne peuvent pas créer de richesse et qu’ils nous conduiront tout simplement à une implosion totale du système financier et comme nous le pensons à de multiples défaillances systémiques. En regardant les mauvaises nouvelles qui viennent du monde entier, il est probable que ce marché haussier qui dure depuis longtemps devienne fortement baissier avant la fin 2015.

Les marchés financiers sont littéralement surévalués. Ils le sont parce que le monde a augmenté la dette totale de 50% à savoir d’environ 70.000 milliards de dollars depuis 2007. Dans un monde normal, l’ampleur de cette création de crédit n’aurait pas seulement produit de l’inflation mais de l’hyperinflation. Mais toute cette dette n’a jamais eu de conséquences dans la vie quotidienne de chacun. Cette phénoménale dette a été majoritairement utilisée pour soutenir le système financier et continue ainsi à alimenter la manne spéculative sur tous les marchés financiers mondiaux.

Le marché haussier a atteint son sommet autour des années 2000. Si nous mesurons les marchés financiers en termes réels, ils sont tous en forte baisse depuis 1999-2000. Le Dow Jones, par exemple, est en baisse de deux tiers depuis 1999. Et en termes réels, cela signifie par rapport au cours de l’or. Parce que l’or est le seul moyen d’échange honnête et est la seule monnaie qui a survécu depuis 5 millénaires. L’or n’est pas un investissement. Non, l’or représente un pouvoir d’achat stable. Le costume d’un homme qui avait un niveau de vie décent il y a 2000 ans coûtait une once d’or, tout comme aujourd’hui.

Tout au long de l’histoire, des dirigeants corrompus et les gouvernements ont toujours fait des promesses irréalistes conduisant à des déficits chroniques, puis à de l’impression monétaire et enfin à un endettement croissant. Voilà pourquoi l’or a continuellement pris de la valeur par rapport à la monnaie fiduciaire. Et voilà pourquoi l’or ira à des sommets inimaginables dans les prochaines années avec l’augmentation exponentielle de la dette mondiale. Il suffit de regarder les Etats-Unis. Il n’y a pas eu un seul excédent budgétaire réel aux États-Unis depuis le début des années 1960. Une monnaie de réserve ne peut pas reposer sur une fondation de sables mouvants ayant la forme d’une dette massive. Ceci est la raison pour laquelle le dollar va bientôt poursuivre sa chute jusqu’à ce qu’il atteint sa valeur intrinsèque à savoir 0, comme le disait Voltaire en 1729. Tous les autres devises participeront également à cette course en voyant leur valeur baisser inexorablement, mais le dollar en prendra bientôt la tête.

La demande d’or physique est très forte

L’avilissement inexorable des monnaies de papier conduira implacablement à l’appréciation continue de l’or. Mais ce n’est pas seulement la mauvaise gestion de l’économie mondiale qui exercera une pression à la hausse sur le cours de l’or. La demande d’or physique est extrêmement forte. Sur les dix premiers mois de l’année 2015, la Chine a acheté plus de 2.100 tonnes d’or. Cela indique une acquisition probable de 2.500 tonnes d’or par la Chine pour l’ensemble de l’année 2015. L’Inde est susceptible d’acheter environ 1.000 tonnes cette année. Cela fait un total de 3500 tonnes pour ces deux pays seulement et il y a beaucoup d’autres pays qui accroissent leurs avoirs aussi. La production mondiale d’or est de 2.500 tonnes, ce qui signifie que ces deux pays à eux seuls achètent 1.000 tonnes de plus que la production annuelle.

La manipulation du cours de l’or

Mais avec une impression monétaire exponentielle et une demande d’or plus forte que jamais, pourquoi le cours de l’or ne grimpe-t-il pas ? Parce que dans ce monde financier moderne et corrompu, les actifs réels et les valeurs réelles ne valent rien. Non, aujourd’hui, tout est une question d’actifs papier et d’échanges papier – que sont les produits dérivés. Ainsi, le prix de l’or n’est pas défini sur la base du marché physique. Non, il est manipulé et bridé par un marché papier et c’est ce système qui détermine le prix de l’or. Les grandes banques et les banques centrales, avec l’aide de la BRI (Banque des règlements internationaux), bloquent continuellement le prix de l’or à l’aide du marché du papier. Cette intervention est évidente pour quiconque veut la voir, car il a souvent lieu avant même l’ouverture du marché, ou dans un marché relativement faible en terme de volume. Aucun vendeur ne se débarrassera jamais d’or quand n’y a pas d’acheteurs. Ce jeu laid est tout à fait évident et le groupe de veille Gold Anti-Trust Action Committee (GATA) a de nombreuses preuves mais sans résultat jusqu’à présent.

L’or de la banque centrale est secrètement loué ou vendu et les stocks de lingots de la banque centrale baissent rapidement. Gold Charts Rus a estimé que les échanges journaliers d’or papier sont d’environ 8000 tonnes. La production d’or quotidienne est de 10,5 tonnes. Si leur chiffre sur le volume de négoce d’or papier au quotidien est exact, il est presque 800 fois supérieur à la production physique quotidienne d’or. Sur les marchés à terme, y compris sur le Comex, il y a 100 onces de réclamations papier pour chaque once d’or livrable. Sur le marché bancaire, des contrats papier sont émis avec pratiquement aucun soutien physique….. Le jour où les détenteurs d’or papier vont se rendre compte qu’ils ne pourront jamais être livré par l’équivalent en or physique, le prix de l’or se mettra à grimper à des niveaux que personne ne peut imaginer. Et ce jour-là n’est sans doute pas loin.

L’or physique est l’assurance de préserver son patrimoine

L’or ne doit pas être acheté pour spéculer ou pour un investissement à court terme. A la place, pour les quelques privilégiés qui ont encore des économies, l’or doit être acheté comme une assurance contre un système financier pourri et afin de préserver son patrimoine. Mais rappelez-vous, il doit être détenu sous forme physique et entreposé à l’extérieur du système bancaire.

Lorsque nous avions informé les investisseurs en 2002 de mettre un pourcentage important de leurs actifs financiers dans l’or qui était à 300 dollars, notre objectif était de 10,000 dollars au cours d’aujourd’hui. Nous maintiendront cette objectif comme étant un minimum. Le problème pour le monde est que nos devises ne vaudront plus grand chose parce que bientôt toutes les banques centrales vont imprimer des quantités illimitées d’argent pour essayer de sauver le système financier mondial de l’effondrement. Mais malheureusement, résoudre un problème en utilisant la même méthode qui a l’a crée ne fonctionnera pas et, finalement, nous allons voir une implosion déflationniste du système financier. Mais avant cela, nous aurons une brève période d’hyperinflation qui en valeur nominale pourrait faire s’envoler l’or à des niveaux stratosphériques.

Article traduit sur King World News
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...