Recherche

14 décembre 2015

13 Novembre : le jour d'après

Un mois après le cauchemar du 13 novembre, comment va "la France d'après" ? Paris et ses habitants tentent de reprendre le dessus. "La Bonne Bière" a été le premier des lieux touchés par les attaques à relever son rideau, avec une nouvelle devanture. "Le Carillon" et "Le Petit Cambodge" devraient suivre prochainement. Quant au Bataclan, la salle de concert où 90 personnes ont trouvé la mort, elle se donne un an avant d'accueillir à nouveau le public, fin 2016.

Le 4 décembre au matin, pour la réouverture de "La Bonne Bière", dans le 11e arrondissement, une dizaine de clients prenaient le café en présence de caméras des médias du monde entier. Le dimanche suivant, la maire de la capitale, Anne Hidalgo, s'y est installée en terrasse en compagnie de Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies.

L'état d'urgence dans tous ses états

L'état d'urgence, du nom d'une loi votée le 3 avril 1955, est un régime de crise qui donne des pouvoirs spéciaux au ministère de l'Intérieur. Promulgué dès le samedi 14 novembre, au lendemain des attaques terroristes à Paris, il pourrait être prolongé de trois à six mois. Il est même question de l'inscrire dans la Constitution. Certains abus sont d'ores et déjà pointés.

Depuis le 14 novembre, 2 500 perquisitions ont déjà été menées, 354 assignations à résidence prononcées − parfois à tort, dénoncent certains avocats. Ce document a recueilli des témoignages de personnes fichées S qui s'estiment victimes d'un malentendu.

Ce document a mené l'enquête sur les accusations de dérapages qui se multiplient en France.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...