Recherche

15 janvier 2015

Pandémies, une menace mondiale

Pour la première fois depuis l’épidémie de SIDA, un nouveau virus suscite l’angoisse dans le monde entier. L’épidémie d’Ebola qui touche l’Afrique de l’ouest depuis l’été 2014 est la plus grave depuis l’apparition de la maladie en 1976. La communauté scientifique internationale est mobilisée. Plusieurs milliers de malades sont déjà morts, et la situation s’aggrave de semaine en semaine.

Cette épidémie révèle la grande fragilité des populations face à des agents pathogènes particulièrement virulents, très contagieux, et contre lesquels il n’existe aucun traitement. A tout moment, Marbourg, Lassa ou Congo-Zaïre, des cousins d’Ebola, peuvent frapper. Ils présentent la même virulence et sont tous manipu- lés avec les plus extrêmes précautions dans une poignée de laboratoires haute sécurité dans le monde.

Dans un autre registre, chaque hiver, le monde redoute les diverses versions de grippes aviaires ou porcines (H1N1, H5N1, H7N9, tout récemment H5N8) qui viennent, pour leur part, d’Asie. Elles ont également frappé, encore modérément, mais pourraient s’avérer plus dangereuses à l’avenir si elles se recombinaient avec la grippe saisonnière humaine.

Ce document nous entraîne à la découverte de ces virus qui menacent le monde, depuis leur origine, des réservoirs animaux naturels jusqu’aux laboratoires les plus sécurisés qui les manipulent dans le but de trouver des traitements efficaces. Une véritable course contre la montre est engagée pour les vaincre. Antiviraux, vaccins, sérothérapie, et parfois simples mesures de terrain… toutes les stratégies sont passées au crible.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...