Recherche

2 décembre 2014

L'arnaque de la vaccination contre la grippe

Le CDC est accusé d’ignorer des données démontrant que les vaccins ne fonctionnaient pas. Par exemple, le vaccin contre la grippe H1N1 était un leurre et présentait des effets secondaires tel que la narcolepsie.

La journaliste Sharyl Attkisson fait l’actualité avec ses mémoires de son livre Mur de Pierre : "Mon combat pour la vérité contre les forces de l’obstruction, de l’intimidation et du harcèlement à Washington d’Obama. Elle détaille dans son livre comment les officiels de CBS ont annulé ses rapports sur des sujets qui ont été perçus comme anti-Obama, comme son rapport sur l’attaque terroriste contre notre ambassade à Benghazi, Fast & Furious qui se prend une gamelle, la compagnie en énergies vertes Solyndra qui a fait faillite après avoir accepté des centaines de millions de dollars en fonds publics, et la catastrophe d’Obamacare."

Cependant, sur Twitter, elle a accusé le gouvernement d’ignorer les nombreuses études scientifiques qui ont démontré que les vaccins contre la grippe sont inefficaces chez les personnes âgées.

"Une des choses les plus instructives à l’époque, pour moi, a été lorsque les chercheurs du gouvernement m’ont dit que même si toutes les études avaient démontré que les vaccins contre la grippe ne fonctionnaient pas chez les personnes âgées, ils ont compris que les études étaient dans l’erreur parce qu’eux, ils savaient que les vaccins contre la grippe fonctionnaient !" a-t-elle écrit sur Twitter.

"Ceci me rappelle que ce sont ces mêmes Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies d’aujourd’hui qui examinent tous les liens scientifiques possibles entre les vaccins et l’autisme, mais savent qu’il ne peut pas en être ainsi, alors, ils modifient les données des études ou trouvent d’autres explications sur pourquoi les données disent ce qu’elles disent," a-t-elle écrit.

Dans un blog, elle a écrit comment une étude de près de dix ans a été ignorée, parce que les résultats n’étaient pas ce qu’ils en attendaient. "J’ai constaté que, après des décennies et des milliards de dollars dépensés pour faire la promotion des vaccins contre la grippe pour les personnes âgées, le programme de vaccinations massives n’a pas abouti à sauver des vies," écrit-elle. "En fait, le taux de mortalité chez les personnes âgées a augmenté considérablement."

"Les auteurs de l’étude ont admis un biais introduit dans l’étude," a-t-elle poursuivi. "Voici l’histoire comme elle m’a été décrite : Les experts en santé publique ont longtemps assumé que les vaccins contre la grippe sont efficaces chez les personnes âgées. Mais, paradoxalement, toutes les études faites ont échoué à démontrer un avantage. Au lieu de considérer qu’eux, les experts, pourraient être dans l’erreur, au lieu de croire les données scientifiques, les experts en santé publique affirment que les études sont dans l’erreur. Après tout, les vaccins contre la grippe doivent fonctionner, non ?"

En conséquence, les instituts nationaux de santé ont commencé une étude qu’ils étaient certains d’être la réponse définitive, et qui prouverait que les vaccins contre la grippe ont aidé les personnes âgées. Mais, à la fin, les données sont arrivées à la même conclusion : "Le taux de mortalité a explosé depuis que les vaccinations contre la grippe sont répandues chez les Américains âgés ainsi que dans le monde entier," écrit Attkisson.

Attkisson a enquêté par elle-même et a découvert que de nombreuses études provenant de partout dans le monde arrivent à la même conclusion, mais, qu’elles sont le plus souvent ignorées. Pourquoi ? "Trop de fric impliqué dans la promotion des vaccins contre la grippe ?" demande-t-elle.

Sharyl Attkisson a-t-elle raison ? Le gouvernement a-t-il exagéré l’efficacité des vaccins, notamment les vaccins contre la grippe chez les personnes âgées ?
 
"Elle a absolument raison," a déclaré le Dr David Brownstein, éditeur du bulletin de nouvelles Le Chemin Naturel vers la Santé du Dr. David Brownstein. "Il n’y a aucune bonne étude qui démontre que les vaccins contre la grippe sont efficaces pour les personnes âgées."

Actuellement, le gouvernement recommande que tous les aînés reçoivent une forte dose du vaccin contre la grippe. Mais, le Dr Brownstein est d’accord avec Sharyl Attkisson selon que le vaccin ne fonctionne tout simplement pas.

"Lorsque vous étudiez et analysez une récente étude que le gouvernement utilise pour faire la promotion des vaccins contre la grippe en faveur des personnes âgées, et vous voyez que 217 personnes âgées ont dû prendre une forte dose du vaccin contre la grippe afin de prévenir un seul cas de grippe. Aussi, chacune de ces personnes a été exposée à des possibles effets indésirables," a déclaré le Dr Brownstein.

"En outre, la plupart des vaccins contre la grippe contiennent du mercure et du formaldéhyde," explique le Dr Brownstein. "Les deux sont des poisons très puissants et ne devraient jamais être injectés dans les corps humains."

"Le gouvernement nous a caché la vérité sur les vaccins contre la grippe depuis des années," dit-il. "Je suis heureux qu’une journaliste respectée comme Sharyl Attkisson crache le morceau et dit la vérité."

Article traduit sur NMH
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...