Recherche

6 octobre 2014

Ebola : un enfer en marche ?

La première et la plus grande guerre bactériologique de l’histoire de l’Humanité a été menée sur l'hémisphère Nord. On nous a inoculé la variole au moyen de couvertures infectées et autres mesures afin de tuer dans le temps plus de 150 millions d’indigènes du continent. La variole venait d’Europe. Le gouvernement, l’armée et les peuples ont tous pris part dans l’holocauste des Indiens d’Amérique du Nord. Les prêtres, les agents des gouvernements, les commerçants, les personnels militaires et médicaux ont offert des couvertures infectées sciemment de la variole. Des femmes blanches porteuses de la syphilis vivaient à proximité des communautés autochtones et incitaient les hommes à faire l’amour avec elles afin de propager la maladie dans les communautés. Les soldats des forts porteurs de gonorrhée violaient ou avaient des rapports consentants des femmes autochtones pour répandre la maladie dans les villages. Dans les pensionnats pour Indiens, des enfants sains étaient forcés de dormir dans le même lit que des enfants atteints de tuberculose ou autres maladies infectieuses pour les tuer.

Le livre de Charles Darwin intitulé : "De l’origine des espèces" est la base du mouvement eugéniste. C’était un programme de réduction des masses et de promotion du racisme et de la hiérarchie.

En essayant d’amener Ebola, ici, de supposées injections préventives contre la grippe mènent à la maladie et à la mort. Ebola a été inventé par l’armée américaine et il est utilisé pour parvenir à établir la loi martiale. Les épidémies, les chemtrails, les camps d’internement de la FEMA, la guerre, la famine et les maladies diverses vont réduire la population. Le VIH du SIDA a été inventé dans leurs labos ici et a été testé sur les Africains. La liste de la guerre bactériologique est extensive.

Les personnes vivant maintenant aux Etats-Unis risquent de souffrir du même programme génocidaire qui est employé contre nous. L’entreprise commerciale USA Inc. et ses actionnaires sont les véritables Frankenstein qui inventent des maladies mortelles et font des anti-dotes ou vaccins pour eux-mêmes. Ils inventent guerre sur guerre. Leur dernier ennemi est quiconque ils décident. Leurs guerres continueront jusqu’à ce que les gens disent : "Stop la guerre !" Nous planterons le dernier clou dans leur cercueil. Le Gendarmerie Royale du Canada (GRC) et la police américaine s’entraînent pour combattre l’apocalypse zombie créée par l’État.

Un élément important du Nouvel Ordre Mondial est l’OMS et ses plans de contrôle de la santé et de la médecine dans le monde entier. Les médecines naturelles pour soigner le cancer sont mises hors-la-loi de façon à ce que seules les grands labos puissent vendent leur camelote. L’agenda 21 de l’ONU rend les médecines naturelles douces comme l’herbe fine et le cèdre illégales - une ordonnance d’un médecin devenant obligatoire.

Ils viennent d’une histoire sombre de faux dieux, de prostitution, de flambées aux jeux, etc… Une partie de la stratégie est de détruire l’image que nous avons de nous-mêmes et de rendre tout à chacun vulnérable par l'alimentation et les médicaments. Des distractions programmées démolissent les personnes au travers de la télévision, des jeux vidéos, des films, des prisons religieuses et autres choses altérant la pensée. Le prosélytisme de la bringue, des drogues, de l’alcoolisme et de vivre de manière festive en toute insouciance jusqu’au dernier moment, est de tous les instants. La Grande Paix nous enseigne que chacun a la capacité de raisonner et de savoir distinguer le bien du mal.

Nous, peuples indigènes, sommes déjà passés par là. Nous voyons que cela se reproduit une fois de plus. Connaissez votre histoire ou vous serez voués à la répéter.

Comme interprète CCR : "Whoa. Je croyais que c'était un cauchemar. Seigneur, il était tellement vrai. Ils m'ont dit de ne pas marcher lentement. Le diable est en liberté. Vous feriez mieux de courir à travers la jungle. Vous feriez mieux de fuir. Vous feriez mieux de quitter cette zone. Ne revenez pas en arrière !" Creedence Clearwater Revival.

Le CDC possède le brevet du virus EboBun. Le gouvernement américain a extrait les virus d'Ebola des patients et prétendent avoir inventé le virus. Le 2 août 2014, une protection de monopole du brevet a été déposée : un brevet portant le n° CA2741523A1, est accordée en 2010 au gouvernement américain en représentation du Secrétaire, Ministère de la Santé et des Services sociaux et CDC : "L’invention fournit les virus humains ebola isolés (hEbola) dénotés comme étant Bundibugyo (EboBun), déposé au CDC le 26 novembre 2007 auquel est aloué une accession sous le numéro 200706291."

Article traduit sur MNN
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...