Recherche

8 juin 2014

Quand la jeunesse dérape !

Depuis plusieurs mois, Marseille, seconde ville de France, fait les gros titres de l'actualité pour ses faits divers récurrents et de plus en plus violents. Règlements de comptes, assassinats à l'arme de guerre entre bandes rivales ou encore trafic de drogue, la cité phocéenne voit son image et sa réputation se ternir face à la multiplication de ces méfaits. Les fauteurs de troubles, des jeunes délinquants, ont fait des transports en commun leur terrain d'action favori et les ont transformés en zones de non-droit. Les forces de l'ordre, la police des transports et le Groupe de voie publique de la police nationale occupent le terrain en permanence pour lutter contre cette violence.

Comme toutes les grandes métropoles de France, la ville n'est pas épargnée par la délinquance, les cambriolages et la vente de cigarettes de contrebande. Mais la cité phocéenne est également l'une des plaques tournantes en France du trafic de stupéfiants. Le cannabis est en effet un business toujours plus juteux, et douaniers et policiers travaillent des mois avant de démanteler un réseau. De leur côté les enquêteurs du groupe de voie publique, traquent dans la métropole et ses environs, les "go fast", ces bolides ultrarapides qui assurent les livraisons de drogue.




Les documentaires sont interdits aux moins de 12 ans
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...